La Caserne de Dieppe se donne un petit air classique

Dans un mélange de comédie, de contes, de chants populaires et traditionnels, le pianiste Roger Lord et ses artistes invités proposent un spécial de Noël qui fera redécouvrir de grands airs classiques connus de tous.

Pour une deuxième année, Roger Lord invite des artistes à offrir un concert unique à la Caserne de Dieppe. Conçu autour de son univers, le spectacle sort aussi un peu du monde classique pour surprendre le public. La chanteuse et comédienne Isabelle Cyr, le musicien et chanteur Yves Marchand, le pianiste Sébastien Leclerc, le percussionniste Michel Deschênes, ainsi que trois jeunes prodiges du piano, seront au rendez-vous. Le pianiste de Moncton veut démystifier la musique classique et démontrer qu’elle est bien ancrée dans la culture acadienne.

«Parfois on a l’impression que la musique classique peut être un genre un peu exclusif, mais quand on entend le duo des fleurs de Lakmé ou le clair de lune de Debussy, tout le monde connaît ça. Ça fait partie de notre culture. C’est comme dans le ballet Casse-Noisette, les gens se retrouvent là-dedans. Nous avons aussi des rigodons et un pot-pourri du violoneux acadien», a déclaré Roger Lord.

Yves Marchand et Isabelle Cyr jouent un rôle important dans ce spectacle en apportant une touche théâtrale, des éléments d’humour, le chant populaire et les harmonies vocales.

«Les gens sortent du spectacle de bonne humeur et heureux», a poursuivi le pianiste.

L’Acadie Nouvelle a rencontré la petite troupe alors qu’elle entamait les répétitions en vue du spectacle qui sera présenté dimanche. Une ambiance de fête, de retrouvailles et de bonne entente règne dans le groupe. Isabelle Cyr se réjouit de faire partie de l’aventure.

«C’est à la fois très festif, mais aussi très tendre. Il y a une espèce de poésie qui émane de ça parce que justement tous les grands airs nous rappellent tous de beaux souvenirs de Noël.»

Le spectacle rassemble différentes générations de musiciens. Sébastien Leclerc a été l’étudiant de Roger Lord à l’Université de Moncton. Aujourd’hui, le pianiste travaille souvent comme accompagnateur. Il fait, entre autres, partie du personnel de l’École préparatoire de musique. Le pianiste a le sentiment d’offrir un cadeau au public en présentant ce concert.

«Je trouve ça merveilleux parce qu’il y a plusieurs générations de musiciens d’ici. Ça devient comme un effet de glorification de cette musique qui fait aussi partie de la culture acadienne. On a souvent l’impression à l’extérieur que la musique acadienne, c’est du folklore et maintenant, c’est beaucoup la musique émergente, mais la musique classique fait partie des racines ici», a poursuivi Isabelle Cyr qui fait référence à l’œuvre de Notre-Dame d’Acadie dans l’éducation musicale.

Cherchant à se renouveler, Roger Lord a invité le percussionniste Michel Deschênes afin de donner du rythme aux pièces. Il y a plusieurs nouveautés et certaines pièces sont interprétées dans une nouvelle version. Yves Marchand et Isabelle Cyr offriront à la fois des chansons originales et des classiques en français et en anglais, dont le duo «controversé» Baby it’s cold outside pour lequel ils ont préparé un numéro spécial.

La chanteuse considère merveilleux qu’il y ait autant d’offres de spectacle pendant la saison des fêtes. Il y en a pour tous les goûts. À cette jolie troupe, s’ajoutent trois jeunes pianistes aux talents très prometteurs qui ont tous obtenu des premiers prix aux finales des Festivals de musique du N.-B en 2017 ou 2018. Adèle LeBlanc, 17 ans de Fredericton, Zhentong Wang, 16 ans et Yulin He, 11 ans, se sont également distingués aux examens de l’École préparatoire du Département de musique de l’Université de Moncton. Pour les 50 ans du département, le pianiste a choisi des artistes qui sont liés au département.

«En 2017, les jeunes ont volé la vedette. J’ai bien peur que ça arrive encore cette année puisqu’ils vont jouer un morceau à six mains», a ajouté leur professeur.

Le spectacle est présenté le dimanche 16 décembre à 15h au Centre des arts et de la culture de Dieppe.