De nouvelles œuvres de Roméo Savoie en montre à Moncton

La Galerie 12 à Moncton accueille une toute nouvelle exposition présentée par cinq artistes du sud-est du Nouveau-Brunswick qui permettra, entre autres, de découvrir les œuvres les plus récentes de Roméo Savoie.

L’artiste et amie de longue date de Roméo Savoie, Nancy King Schofield, a fait savoir que le peintre de grande renommée qui soufflera ses 91 chandelles en mars est très loin d’avoir dit son dernier mot. En l’espace de trois mois, il a réalisé plus de 130 œuvres et trois livres de petites peintures. L’exposition de groupe Espace Varié qui s’ouvre, vendredi, rassemblera une trentaine de peintures et collages sur papier de l’artiste de Barachois. Ces œuvres qui font appel à l’imaginaire sont vibrantes, colorées et créatives. Elles reprennent ses thèmes et ses formes de prédilection. L’énergie, les émotions, les couleurs et les formes guident Roméo Savoie dans sa création. «C’est très spontané», fait remarquer Nancy King Schofield en entrevue pendant le montage de l’exposition à la Galerie 12.

Elle a invité quatre artistes à exposer avec elle à la Galerie 12, dont sa fille Alex Schofield. Elle est fière de pouvoir montrer le travail de ces créateurs, en particulier celui de son ami Roméo Savoie. Pour sa part, elle propose à la fois de grandes œuvres et plus petits formats qui s’inscrivent dans sa démarche inspirée par la nature et les animaux. Ses peintures et collages sur bois qui ont du relief et différentes textures révèlent des univers mystérieux et intrigants. Elle a incorporé des motifs des cultures celtiques dans ses œuvres.

Une oeuvre d’Alex Schofield présentée dans le cadre de l’exposition Espace Varié à la Galerie 12. -Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau

Très diversifiée, cette exposition comprend des photographies, des peintures et collages sur bois, sur papier et sur tissu. Alex Schofield, qui demeure à Halifax où elle travaille comme artiste, expose des œuvres sur papier et sur tissu dans lesquelles la forme du cœur prédomine. Elle s’est inspiré du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, notamment de la citation phare «L’essentiel est invisible pour les yeux», qu’elle met en lien avec le mouvement artistique américain intitulé Pattern and Decoration dans les années 1980.

Une photographie de Marc Blanchard présentée dans le cadre de l’exposition Espace Varié à la Galerie 12. – Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau

Pour sa part, Marc Blanchard présente une série de photographies de paysages naturels. Ce sont de petits coins de beauté et de tranquillité, mentionne le photographe. La plupart des images ont été prises au Nouveau-Brunswick, notamment dans la région de Miramichi. Il a utilisé différentes techniques comme l’exposition multiple qui offre une perspective nouvelle et étonnante aux paysages.

Le 20 décembre 2018. Une photographie de Rita Auffrey présentée dans le cadre de l’exposition Espace Varié à la Galerie 12. Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau

Enfin, Rita Auffrey invite le spectateur à faire un retour dans le temps avec ses portraits de femmes qu’elle a colorés à la main. Empreintes de poésie et de sensibilité, ses œuvres rendent hommage aux femmes. Elle a commencé à réaliser cette série en 1975 avec l’historienne de la photo Pénélope Cousineau lors de son passage à Moncton à l’occasion de l’Année internationale de la femme. Les modèles étaient ses amies de l’époque. Elle estime que ces photos sont encore très actuelles aujourd’hui. À l’époque, il y avait peu de place pour l’art féministe contrairement à aujourd’hui.

«D’une façon, je dois ça à la jeune femme que j’étais à ce moment-là et à ces femmes-là aussi», a partagé Rita Auffrey.

Le vernissage de cette exposition se tient ce vendredi 21 décembre de 17h à 19h à la Galerie 12 du Centre culturel Aberdeen. Roméo Savoie ainsi que tous les artistes seront présents au vernissage.

Alex Schofield et sa mère Nancy King Schofield installe un tableau de Nancy King Schofield qui fait partie de l’exposition Espace Varié à la Galerie 12. – Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau