Une nouvelle année sous le signe de l’abondance pour la littérature acadienne

Nul doute que, à la lumière des discussions que nous avons eues avec quelques éditeurs acadiens, l’année 2019 s’annonce riche pour les bouquineurs tous azimuts. Tour d’horizon.

Pleins feux sur le CMA à La Grande Marée

 

Jacques Ouellon – Gracieuseté

La maison d’édition basée à Tracadie et qui vient tout juste de souffler ses 25 bougies entend être visible physiquement pendant le Congrès mondial acadien, qui aura lieu dans le sud-est de la province ainsi qu’à l’Île-du-Prince-Édouard.

De ce fait, les prochaines publications auront une saveur particulièrement historique, selon le grand manitou de la maison, Jacques P. Ouellet.

«Ça va être passablement occupé cette année. Pour le Congrès mondial, nous allons avoir un kiosque à Moncton où quelques-uns de nos auteurs seront présents. Les livres qui seront lancé au cours de cette période aurons à peu près tous une base historique ou acadienne très marquée», souligne M. Ouellet.

Parmi les nouveautés à venir, mentionnons entre autres le nouveau roman de Jacques Ouellon, intitulé Le chemin qui mène à Médie. Le roman sonnera le coup de départ de La Grande Marée pour cette année puisqu’il sera lancé ce samedi, à 14h30, à la Bibliothèque du centenaire de Campbellton.

Également au menu: le deuxième volet de l’essai Histoire de l’Acadie de la fondation aux Déportations d’André-Carl Vachon, un recueil de poésie pour enfant de Sylvain Rivière intitulé Les animots de A à Z (illustrations de Jocelyne Bouchard), un autre roman, celui-ci de Caissie Deveaux Cohoon et intitulé Jeanne Dugas d’Acadie, ainsi qu’une pièce de théâtre de Léonard Larocque, Le fantasme d’Hector. Tous ces livres sortiront au printemps ainsi que d’autres en été et à l’automne.

Incursions dans le théâtre pour les Éditions de la Francophonie

Du côté des Éditions de la Francophonie, là encore, plusieurs projets dans les cartons.
La maison d’édition basée à Caraquet proposera cette année non pas une, mais deux incursions dans le monde du théâtre sous la plume de Justin Guitard.

L’auteur publiera deux textes: Mousta qui? Moustachio!, ainsi que Une beurrée de méchanceté au cours des prochaines semaines.

«Justin Guitard est l’un de nos principaux auteurs et il est doté d’un très bon sens de l’humour. Lorsqu’il nous a proposé ses pièces, nous avons tout de suite dit oui. Ça montre bien à quel point sa plume est riche et diversifiée», souligne la coordonnatrice des Éditions de la Francophonie, Nathalie Saulnier.

En plus des oeuvres de Justin Guitard, la maison proposera à ses lecteurs le récit Maman à 17 ans de Geneviève Bouchard, le conte pour enfant Alec découvre l’histoire de l’Acadie de Maryse Lanteigne, le récit historique sur le village de Paquetville de Philippe Basque, et plusieurs autres.

Vers une année record pour Perce-Neige

La maison d’édition de Moncton diversifie ses publications depuis quelques années, en maintenant toujours la poésie comme point central de son oeuvre littéraire. 2019 ne fera pas exception à ce fait, même que selon son éditeur, Serge Patrice Thibodeau, la maison devrait établir un record en nombre de parution cette année, de même qu’en 2020.

«Nous avons vraiment beaucoup de projets, notamment avec de nouveaux auteurs. Nous allons publier des livres aux styles très variés aussi. Ça augure vraiment bien pour cette année», assure le poète-éditeur.

Parmi les nouveautés à venir, retenons celle de Jonathan Roy, qui publiera son nouveau recueil de poésie intitulé Savèches à fragmentation.

Une nouvelle poète, Lex Vienneau de Lamèque, fera également son entrée à la maison d’édition avec son premier recueil, Roadkill. Les éditions Perce-Neige publieront également une anthologie poétique étalée sur 25 ans d’écriture de Rino Morin Rossignol. Ces trois livres seront lancés en avril.

La romancière Suzan Payne publiera en outre les deuxième et troisième volets de sa série policière entamée avec Annabelle, au printemps ainsi qu’à l’automne. L’essai La liste de Winslow expliquée de Paul Delaney devrait aussi finalement voir le jour vers la fin mai, tout juste à temps pour le Congrès mondial acadien, où Perce-Neige, à l’instar d’autres maisons d’édition, compte être présente.

Roméo LeBlanc et parfum puant chez Bouton d’or Acadie

 

– Gracieuseté

Les éditions Bouton d’or Acadie ont déjà entamé 2019 à vive allure avec la publication d’une première biographie destinée aux enfants, qui plus est dans nos deux langues officielles. A boy from Acadie – Roméo LeBlanc’s Journey to Rideau Hall (Un gamin acadien – L’odyssée de Roméo LeBlanc vers Rideau Hall) de Beryl Young (traduit en français par Robert Pichette) vient tout juste de sortir en librairies.

«C’est un super beau projet et nous avons l’intention de publier d’autres livres du genre dans les prochains mois et les prochaines années. Il n’y avait pas de livres biographiques destinés aux jeunes chez nous; c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de publier celui-ci», souligne la directrice littéraire et générale de Bouton d’or Acadie, Marie Cadieux.

À la lumière de ce nouveau bouquin, la nouvelle année qui vient tout juste de commencer s’annonce d’ailleurs prometteuse du reste, ajoute-t-elle avec élan.

«Nous allons aussi publier un abécédaire sur des mots de la Louisiane dans la lignée de Ah! pour Atlantique. Nous lancerons aussi un très beau conte-poème sur un enfant en gestation de Marie-Célie Agnant. Bref, nous continuons de ratisser large et nous avons encore pleins d’idées de projets à venir!», indique Marie Cadieux.

Katia Canciani publiera également dans les prochains jour un conte de circonstance pour la saison froide: La cabane, illustré par Christian Quesnel. «C’est l’histoire d’un homme qui a la plus grosse cabane à éperlan de la côte, mais qui, malgré cela, a beaucoup de difficulté à attraper du poisson. C’est un récit qui arrive à point étant donné que nous sommes en plein dans la saison de la pêche sur glace», affirme Marie Cadieux.

Le personnage d’Appi de Marilou Savoie sera bientôt de retour dans Appi et le parfum puant, une histoire drolatique illustrée par Pauline Dugas. Le lancement aura lieu au cours des prochaines semaines.

Et ailleurs…

Certains auteurs acadiens publieront par ailleurs dans d’autres maisons d’édition ailleurs au pays.

C’est le cas entre autres du poète natif de Campbellton Daniel LeBlanc-Poirier, qui publiera en mars à l’Hexagone son nouveau recueil intitulé Fuck you.

Suite logique de son excellent recueil 911 pour lequel il a été finaliste pour les Prix des Libraires du Québec en 2018, Fuck you mettra en scène le thème de la dépendance aux opioïdes,qui est toutefois transcendé par celui de la relation amoureuse dans un ménage à trois profondément dysfonctionnel.