La comédie Les Newbies accueillie avec beaucoup d’enthousiasme

Moderne, audacieuse et rythmée, la série Les Newbies a conquis le coeur des 800 spectateurs rassemblés au Théâtre Capitol à Moncton, vendredi soir, pour l’avant-première de cette nouvelle comédie télévisée qui met en vedette Luc LeBlanc, Christian Essiambre et André Roy, ainsi qu’une distribution fortement acadienne.

Sorte d’autofiction, Les Newbies raconte l’histoire de trois amis acadiens de Moncton qui décident de devenir humoristes et de leur ascension en vue de percer le marché québécois. Pour ceux-ci, la scène québécoise représente l’ultime consécration. Le trio vivra bien des situations rocambolesques pour arriver à ses fins. Le public a pu voir, vendredi soir, le premier et le sixième épisode, permettant ainsi d’apprécier l’évolution de cette première saison qui sera diffusée sur Unis TV.

Dans le premier épisode, André, un coordonnateur de logistique événementiel, qui vient de perdre son père décide de changer de carrière pour devenir humoriste, à la grande surprise de son épouse Amélie (Raphaëlle Lalande). Pendant ce temps, Luc, un animateur de talk-show se retrouve du jour au lendemain célibataire, tandis que Christian quitte Montréal de façon impromptue pour sauver sa peau. Un peu malgré eux, Christian et Luc se joindront au projet d’humour d’André. À l’issue de la projection, le public a accueilli les comédiens dans un tonnerre d’applaudissements.

«Pour moi, c’est magique parce que ça met en lumière ce qu’on fait en humour chez nous. Même si c’est de la fiction, c’est ancré dans des réalités. C’est évident qu’il y a une effervescence en humour chez nous et ça donne un autre regard sur tout ça. Je trouve ça génial. C’est beau parce que c’est très authentique. L’humour n’est pas forcé. On ne sent pas que les auteurs ont besoin de nous faire rire toutes les quatre secondes. Ils bâtissent des histoires qui sont crédibles, même si c’est si humoristique et fictif. Il y a une réalité dans ces personnages et je pense que ça les rend attachants et le rire est plus sincère», a exprimé l’humoriste Yves Doucet qui fait une apparition éclair dans la série.

L’intelligence du scénario, le rythme, la réalisation efficace et la musique de Gabriel Malenfant et Antoine Gratton ont été remarqués par les spectateurs. C’est vraiment une comédie de situation avec de l’autodérision et des pointes d’ironie. La comédienne Denise Bouchard s’est reconnue dans cet humour qui, à son avis, est très actuel.

«Il n’y a rien de caricaturé ni de folklorique. J’ai tout aimé. Les acteurs, les comédiens, le montage, la musique et l’écriture est très intelligente. André, Christian, Luc et Fred forment une équipe du tonnerre. C’est vraiment un bijou», a mentionné celle qui incarnera une directrice d’une chaîne de télévision dans un épisode.

D’après celle-ci, cette série peut dépasser les frontières de l’Acadie puisqu’elle traite de situations humaines universelles: l’amour, l’amitié et la camaraderie. Elle peut réellement rivaliser avec celles du Québec, estime la comédienne. Il y a aussi un côté bon enfant propre aux Acadiens. Dans ces deux épisodes, on retrouve plusieurs situations complètement loufoques comme lorsqu’ils décident de faire de l’humour aux tables ou encore l’épisode de la pêche à l’éperlan avec l’humoriste Philippe Laprise. La série a été tournée principalement dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

«J’ai beaucoup apprécié que ce soit filmé ici. Ils ont gardé leurs expressions d’ici. J’ai trouvé ça drôle. Parfois même leur non verbal était drôle», a commenté une spectatrice Liette Desjardins.

Parmi les comédiens acadiens, on a pu voir, entre autres, Marc Lamontagne, Matthieu Girard, Karène Chiasson et Chloé Levesque.

Rôles féminins

Une question très pertinente a été soulevée au sujet des rôles féminins. Les auteurs entendent-ils leur donner plus de place dans la série? D’après les deux épisodes présentés, les personnages féminins manquent un peu d’étoffe et de nuances en étant plutôt stéréotypés. Elles jouent le rôle de séductrices ou d’épouses pas contentes. Les auteurs ont convenu que ce n’est pas nécessairement facile d’explorer toutes les dimensions des personnages féminins. Par contre, ils assurent que les femmes n’ont pas juste des rôles de faire-valoir.

«Elles ne viennent pas juste pour contrer ou supporter un personnage. Nous avons beaucoup de femmes dans la série», a assuré André Roy qui a écrit le scénario avec Christian Essiambre et Frédéric Mallet. Dans la deuxième partie de la première saison, les femmes prendront plus de place, a mentionné le réalisateur Frédéric Nassif.

Les auteurs qui sont à l’écriture de la deuxième saison réfléchissent justement à la question de la place des rôles féminins dans la série. Le tournage de la deuxième saison débutera à la fin de l’été.

Produite par Les Productions du Milieu et Juste pour rire TV, la comédie Les Newbies sera diffusée sur Unis TV à compter du 16 janvier à 21h. Les producteurs ont l’intention aussi de proposer la série à TV5 Monde pour qu’elle soit diffusée dans d’autres pays.