Un prix Opus grâce à la Vénus acadienne

Une petite touche acadienne flottait dans l’air, dimanche, lors de la remise des 22e prix Opus. Gracieuseté de la soprano Nathalie Paulin qui, pour son interprétation magistrale de Vénus dans l’opéra Venus and Adonis (Vénus et Adonis), a permis au claveciniste et directeur de Clavecin en concert Luc Beauséjour de mettre la main sur l’opus dans la catégorie Concert de l’année – musiques médiévale, de la Renaissance, baroque.

Le concert, présenté à Montréal en mars 2018, mettait également en vedette le baryton québécois Marc Boucher dans l’autre rôle-titre de cet opéra composé par l’Anglais John Blow vers 1683. L’opéra a servi d’inspiration à l’un de ses élèves, Henry Purcell, pour l’une de ses oeuvres phare, Dido and Aeneas (Didon et Énée).

En entrevue téléphonique avec l’Acadie Nouvelle, Nathalie Paulin confie n’avoir su que mardi matin que Vénus et Adonis avait été sacré lauréat aux Opus dimanche.

«Je suis contente pour Luc Beauséjour et Clavecin en concert et je suis d’autant plus heureuse que le spectacle ne devait pas être mis en scène comme un opéra au départ; ça devait être une version récital. Mais Marie-Nathalie Lacoursière a rendu la chose possible avec sa mise en scène et ça ouvre des portes pour de petits opéras du genre pour Clavecin en concert, je pense.»

En entrevue avec Marc Hervieux sur les ondes d’Ici Musique dimanche, après avoir reçu son prix accompagné de la metteure en scène et chorégraphe Marie-Nathalie Lacoursière, Luc Beauséjour s’est dit enchanté de remporter le trophée pour ce spectacle durant lequel il assurait à la fois la direction orchestrale et le jeu au clavecin.

«Ç’a été vraiment un projet extraordinaire! J’ai eu la chance de travailler pour la première fois avec Marie-Nathalie Lacoursière, qui avait déjà visité la partition de Vénus et Adonis, un petit opéra court qui correspondait bien à nos moyens financiers», a-t-il résumé lors de l’entretien diffusé dimanche en direct sur les médias sociaux.

Native de Rivière-à-la-Truite, Nathalie Paulin cumule près d’un quart de siècle de carrière comme soprano acclamée tant au pays qu’à l’international.

Pour sa part, Luc Beauséjour est actif depuis une trentaine d’années comme claveciniste et organiste. Il est bien connu en Acadie pour ses nombreuses prestations au Festival international de musique baroque de Lamèque et il a enregistré plus d’une vingtaine de disques.