Mr Freeze et Allumette: le talent des jeunes impressionne les producteurs

Près de 800 jeunes de 11 à 15 ans ont répondu à l’appel lancé par les concepteurs du projet de long métrage pour la famille, Mr Freeze et Allumette, qui sera tourné au Nouveau-Brunswick en 2020. Le producteur René Savoie est renversé par l’enthousiasme de la jeunesse qu’il estime très inspirante.

Les producteurs du Québec et de l’Acadie, le réalisateur Martin Cadotte et le directeur photo de ce projet de fiction se sont donné rendez-vous à Moncton, en fin de semaine, afin d’explorer la région du sud-est du Nouveau-Brunswick à la recherche de lieux de tournage et de jeunes talents. Ils ont tenu des auditions afin de dénicher les perles rares qui joueront les principaux personnages de jeunes dans le film, Mr Freeze et Allumette. Des 800 jeunes qui ont démontré de l’intérêt, près de 600 ont soumis des vidéos et de ce nombre, environ 80 ont fait partie d’une première sélection. Les producteurs en ont retenu 18 pour les auditions.

«C’est très impressionnant. On ne s’attendait pas à avoir autant d’intérêt. Nous n’avons pas fini les auditions. Il y a aussi un processus d’audition qui se déroule au Québec. On a vu du super beau talent. Il y a des noms qui sont très hauts sur la liste, mais il reste qu’il faut comparer avec les autres candidats. On va prendre le temps de faire les choses comme il faut», a déclaré René Savoie des Productions du Milieu.

L’équipe de production a visité, entre autres, les régions de Cap-Pelé et de Sainte-Marie-de-Kent. Selon René Savoie, les producteurs québécois ont été impressionnés par les lieux, l’équipe de techniciens et le talent. D’autres séances de repérage seront effectuées au cours de la prochaine année. Les producteurs ont décidé de reporter le tournage à l’hiver 2020 afin de bien préparer la production sur le plan du financement, des lieux de tournage et de la distribution.

«C’est important d’avoir les bons acteurs et les jeunes ici n’ont pas nécessairement toute la formation et l’expérience de plateau. On préfère alors prendre notre temps pour bien les préparer.»

La distribution comprend quatre rôles principaux et près de huit second et troisième rôles qui seront joués par des jeunes. Quelques personnages adultes viendront s’ajouter à la distribution. Il y aura aussi plusieurs figurants. Les producteurs qui ont obtenu le feu vert des principales agences (Téléfilm Canada, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, SODEC, Radio-Canada, etc.) pour la majeure partie du budget ont aussi effectué des demandes de financement auprès de fonds indépendants afin de compléter la somme estimée à 3 millions $. Ils attendent maintenant ces réponses pour compléter l’aspect financier du projet. Selon René Savoie, les scénaristes sont ouverts à retravailler le scénario en fonction du budget final.

Mr Freeze et Allumette racontera l’histoire de deux jeunes filles qui ont perdu leur chien alors qu’il y a une panne d’électricité dans le village dû à une tempête de verglas. Ils partiront à la recherche de leurs chiens pendant l’absence des parents. L’action se déroule en 1998, année de la crise du verglas au Québec. «En 1998, il y a quelques villages au Nouveau-Brunswick qui ont manqué d’électricité en raison du verglas au Québec», précise le producteur.

Des acteurs du Nouveau-Brunswick sont pressentis pour tenir les rôles des adultes dans le film, mais rien n’est encore arrêté.

«Beaucoup de gens sont pressentis, mais tout de suite, on ne confirme personne parce que nous sommes dans un processus d’audition d’ici au mois d’avril. C’est un processus qui va durer quelques mois.

La comédie familiale Mr Freeze et Allumette est produite par Production du Milieu au Nouveau-Brunswick et Orange Médias au Québec et sera réalisée par le cinéaste franco-ontarien Martin Cadotte.