Flash 2.0: marier musique et environnement

Réussir à habiter l’immense cathédrale de Moncton avec sa musique n’est pas chose simple. Le duo Isaac & Blewett a relevé ce défi avec brio dans un environnement visuel signé Wasko, lors du concert d’ouverture du Festival Flash 2.0 présenté devant environ 400 personnes.

Le folk planant et inventif du duo Isaac & Blewett, accompagné du guitariste Denis Surette et du bassiste Marc «Chops» Arsenault, a réussi à remplir l’espace de la vaste cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption qui, pour l’occasion, a été illuminée des vidéoprojections de l’artiste Wasko. À la fin du concert, vendredi, les spectateurs, bien que peu nombreux pour l’immensité de la salle, étaient ravis.

«J’ai été émue avec toutes ces lumières. Tim Isaac et Jim Blewett sont fantastiques!», a déclaré l’artiste Georgette Bourgeois qui a pris plusieurs photographies pendant ce spectacle son et lumière.

L’artiste Wasko de Halifax a créé des vidéoprojections pour illuminer la cathédrale de Moncton lors du concert d’ouverture du Festival Flash 2.0. Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau

Celle qui a immortalisé en peinture cet édifice au coeur de la ville de Moncton, dont les grands-parents ont contribué à sa construction, a ressenti une vague d’émotions en écoutant le concert. La prestation du violoncelliste Tim Isaac et du guitariste Jim Blewett et des deux musiciens des Païens a été remarquable. Alliant le folk, le blues, les musiques du monde, ponctuées des créations sonores inventées par Tim Isaac qui joue du violoncelle d’une façon hors du commun, le quatuor a charmé le public. Cette musique qui sort des sentiers battus invite au voyage tout en enveloppant merveilleusement bien l’espace de la cathédrale qui bénéficie d’une réverbération naturelle. La musique et les projections visuelles se mariaient très bien. Il faut dire aussi que Tim Isaac a une voix puissante et chaleureuse. Il y avait longtemps que ces deux musiciens, originaires du petit village d’Alma le long de la baie de Fundy, n’avaient pas présenté de concert ensemble. Amateurs de collaborations musicales, ils ont fait appel à Denis Surette et à Chops Arsenault pour les accompagner.

«Je n’aurais jamais pensé vous retrouver un jour tous ici», a déclaré Jim Blewett devant la foule.

C’était très réussi et leur prestation qui a clôturé le spectacle a été le moment fort de la soirée. Animée par la poète et femme de théâtre Joséphine Watson, la soirée s’est amorcée avec le trio Montgomery Street Band. Cette formation de Moncton qui navigue entre le bluegrass et le folk a été chaudement applaudie par la foule. Du côté francophone, le concert a mis en vedette le trio de Maggie Savoie. L’auteure-compositrice-interprète de Kedgwick a offert un survol de son répertoire. Fidèle à elle-même, cette artiste qui s’exprime avec spontanéité a charmé l’auditoire avec une musique qui réchauffe le coeur.

«Je ne pensais pas venir à messe à soir, mais c’est le fun…Ça fait quand même spécial de jouer dans une église, dans un espace aussi grand. On se perd un peu là-dedans», a partagé la chanteuse et guitariste avant d’entamer sa chanson Le coeur et la raison.

Si tous les éléments étaient en place pour créer un événement mémorable, il reste que c’était trop long, soit plus de trois heures de spectacle. Vers la fin, avant même la prestation du duo Isaac & Blewett, des spectateurs ont commencé à quitter la salle.

Les vidéoprojections imaginées par Wasko qui ont illuminé les murs, les colonnes, le plafond de la cathédrale et les murales de Claude Roussel ont donné une nouvelle vie à l’édifice. Il régnait une belle ambiance dans la salle.

Satisfait de déroulement de la soirée, le président du Comité de la cathédrale, Charles Léger, n’écarte pas l’idée de présenter d’autres spectacles à la cathédrale dans un avenir rapproché.

Le Festival Flash 2.0 s’est poursuivi samedi avec plusieurs activités à l’extérieur comme à l’intérieur. En début de soirée, l’esplanade du Centre Avenir a été envahie par des patineurs de tout âge, des personnages colorés, des prestations diverses en musique et des sculpteurs sur glace.