Le Grand Nord exposé à Moncton

Née d’une expédition dans les régions polaires, l’exposition collective Au-delà du Nord conçue par la commissaire Julie Forgues nous transporte au coeur du Cercle arctique, montrant à la fois les splendeurs des paysages et l’impact de la pollution sur l’environnement.

En juin 2016, l’artiste Julie Forgues a pris part à une résidence de création internationale hors du commun à bord d’un grand voilier dans le Cercle arctique. La photographe, professeure de photographie et directrice du département d’art visuel à l’Université de Moncton était l’une des 27 artistes de partout sur la planète à être sélectionnée pour ce programme de résidence-expédition, The Arctic Circle, basé à New York et unique au monde. Ils sont partis en plein solstice d’été de la ville de Longyearben sur les îles Svalbard au nord de la Norvège. Ils ont voyagé pendant 14 jours sur l’océan Arctique entre le Groenland, la Russie et la Norvège pour atteindre le 81e parallèle nord, à 1500 kilomètres du Pôle Nord.

«Nous sommes allés le plus haut possible où il y avait de la glace compactée. C’était la première fois que la résidence d’artiste allait aussi haut. C’était incroyable d’y être, mais en même temps, hyper touchant parce que nous nous disions que nous n’étions pas censés d’être là. C’est le fun d’être là, mais ça démontre aussi (l’effet de) la fonte des glaces.»

Chaque jour, le groupe jetait l’ancre pour se rendre en zodiac à un endroit sur terre où un espace était délimité par les guides pour la création. Chaque artiste a récolté des données pendant l’expédition afin de réaliser leurs œuvres finales une fois de retour à la maison. Les artistes étaient issus de divers domaines que ce soit la musique, la littérature, la photographie documentaire, les arts visuels ou encore la performance. Julie Forgues a réalisé une série de photographies qui témoignent des endroits où ils se sont arrêtés pour créer.

À la suite du voyage, les participants au programme qui sont restés en contact ont décidé d’organiser des expositions un peu partout dans le monde. La première exposition qui a rassemblé le travail d’une douzaine d’artistes a eu lieu au Texas. La seconde escale est à la Galerie Louise-et-Reuben-Cohen et on y propose les créations de 21 artistes. Ce sont tous des créateurs qui ont participé à la résidence dans le Cercle arctique. On retrouve de la poésie, des sculptures, de la peinture, des installations, des photographies, des estampes, des dessins, de la vidéo et du multimédia. Julie Forgues, qui est l’artiste hôte de cette exposition, a voulu montrer l’évolution du travail des créateurs.

«Non seulement l’exposition voyage, mais elle grandit à mesure. On a tellement récolté de données que les œuvres continuent de grandir. La plupart des œuvres exposées à Moncton ne sont pas tout à fait les mêmes que celles présentées au Texas.»

L’environnement

Les enjeux environnementaux sont au coeur du travail des artistes. Leurs œuvres témoignent de l’avancée de la fonte des glaces et de l’impact de la présence humaine même dans les endroits les plus reculés.

«On a vu beaucoup de plastique et ça nous a vraiment affectés. Nous étions dans un archipel très au nord où il y a juste 3000 habitants et voir autant de plastiques sur les rives, ç’a été un choc», a commenté l’artiste.

Elle travaille depuis longtemps sur l’environnement et les traces que les êtres humains y laissent. Elle rêvait depuis longtemps d’aller en Arctique.

«On pense qu’on va aller dans un environnement où il n’y a rien, juste la nature. Puis, on s’aperçoit qu’il y a vraiment des traces humaines partout. Nous avons même trouvé des petits G.I. Joe sur les rives.»

Elle a aussi été marquée par la force de la nature en débarquant dans cette région du monde. Son voyage a suscité plusieurs réflexions. Selon celle-ci, l’art peut sensibiliser les gens à l’environnement de façon plus sensible qui ne se traduit pas nécessairement dans des écrits scientifiques.

Julie Forgues devant une des oeuvres de l’expostion Au-delà du Nord présentée à la Galerie Louise-et-Reuben-Cohen. – Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau

L’exposition Au-delà du Nord est en montre jusqu’au 31 mars. Par la suite, elle s’envolera vers l’État de New York. Des artistes du Canada, des États-Unis, de l’Australie, de l’Allemagne, de la Suisse, du Portugal et de l’Angleterre exposent leurs œuvres à Moncton.