CMA: des artistes «légendaires» pour le Show du 25e

Le 16 août, les artistes d’hier et d’aujourd’hui monteront sur la scène d’un mégaspectacle au centre-ville de Moncton pour célébrer les 25 ans du Congrès mondial acadien.

Une brochette d’artistes acadiens «légendaires» partagera la scène avec une panoplie d’invités spéciaux lors du Show du 25e. Zachary Richard, 1755, Les Méchants Maqueraux, Cayouche, Lennie Gallant, Annie Blanchard, Jason Guerrette et Jacques Surette seront entre autres de la fête.

«Ce qu’on veut célébrer ici, c’est l’impact du premier CMA, et ceux qui ont suivi, sur la musique acadienne. On se rappellera particulièrement de toute l’effervescence dans la production musicale acadienne qui a suivi le premier Congrès mondial acadien», a lancé Claudette Thériault, présidente du CMA 2019.

Le mégaspectacle qui aura lieu sur le site du parc Riverain est une façon de retourner aux sources pour le directeur artistique, Jac Gautreau.

«Je pense que pour beaucoup d’artistes, les congrès ont été des moments charnières dans leur carrière et ç’a été des moments importants pour les régions qui les ont accueillis. C’est donc un moment pour célébrer tout ça», a-t-il confié à l’Acadie Nouvelle.

Souligner ce qu’ont fait les CMA au cours des 25 dernières années pour les artistes de l’Acadie est important pour Roland Gauvin, membre de 1755 et des Méchants Maqueraux.

«C’est sûr qu’on dit que nous avons contribué à définir un peu la musique en Acadie, mais les CMA ont aussi beaucoup contribué à nos carrières», a expliqué M. Gauvin.

Le mégaspectacle du 16 août est également une façon de poursuivre les activités dans la région. Le grand spectacle de la Fête nationale de l’Acadie a lieu à Dieppe le 15 août à la Place 1604 sous la direction artistique de Lisa LeBlanc.

«Le 15 août, c’est un jeudi. Ce spectacle est un vendredi. Nous sommes conscients que les gens vont se déplacer sur le territoire durant cette période-là. On voulait justement faire continuer la fête», a souligné M. Gautreau.

Le Show du 25e marquera aussi l’ouverture de l’espace Extrême frontière au centre-ville de Moncton.

«Extrême frontière est un espace poétique dans lequel l’Acadie définira ses frontières culturelles», a indiqué le directeur de la programmation du CMA 2019, Éric Cormier.

La direction artistique de la programmation d’Extrême frontière est assurée par Joseph Edgard. Il s’agira d’un lieu où les disciplines artistiques s’entrecroiseront rendant hommage au poète acadien Gérald LeBlanc.

À six mois du grand rendez-vous de l’Acadie, il reste beaucoup à connaître de la programmation du CMA 2019. La présidente de l’événement demande d’être patient puisque l’annonce de lundi n’est que la première d’une série.

«Je sais que vous aimeriez connaître tous les détails de la programmation du CMA qui n’ont pas encore été annoncés. Je vous demande d’être patient. Nous faisons durer le plaisir», a avancé Mme Thériault.

Roland Gauvin a par ailleurs lancé un appel à l’Acadie et aux francophones. Dans un contexte où les droits des francophones sont remis en question, il invite les Acadiennes, les Acadiens et les amis de l’Acadie à participer en grand nombre au CMA.

«J’espère que vous allez vraiment participer au congrès. Surtout ces temps-ci, on a vraiment besoin de s’afficher. Donc, je ne vous demande pas de seulement au grand spectacle, mais aussi aux réunions de famille et toutes les activités autour», a conclu M. Gauvin.