L’occasion d’une vie pour Jonathan Voisine

Jonathan Voisine est l’un de deux danseurs-interprètes canadiens à faire partie d’une troupe présentant des comédies musicales à bord d’un bateau de croisière haut de gamme, le «Brilliance of the Seas».

Jonathan Voisine, du quartier Saint-Basile, à Edmundston, a exprimé, d’entrée de jeux, que l’occasion de prendre part à une distribution internationale est la réalisation d’un rêve. À bord du paquebot de la réputée Royal Caribbean Cruise, il fera parti d’une nouvelle distribution aux côtés d’une douzaine de danseurs et interprètes de la relève. Durant la première portion de la croisière, il sera rendra dans des destinations longeant le golfe du Mexique. Durant la seconde, la croisière traversera l’Atlantique pour se rendre à Amsterdam.

M. Voisine est un finissant du programme de théâtre musical au Collège St. Clair de Windsor.

«Je suis le seul de ma classe à y prendre part. Il n’y a qu’une autre danseuse canadienne; elle est de Winnipeg. Il y des comédiens des États-Unis, des Philippines, de l’Argentine et des Italiens. Nous interpréterons des succès en anglais, mais aussi en espagnol. Il y aura des succès connus de formations comme ABBA et Queen.»

Quelque 300 danseurs et danseuses ont pris prendre part aux auditions pour la Royal Caribbean Cruise.

«Les auditions ont duré toute une journée. Ils nous ont demandé d’apprendre trois chorégraphies. Je me suis rendu jusqu’à la fin. Habituellement, on nous offre des contrats de deux à trois mois. On m’a appelé le 4 mars; un gars s’était désisté. Il fallait que je complète un tas de documents le plus tôt possible et le 7 mars, je prenais le vol pour Miami pour commencer. La croisière débute le 20 avril. Ce sera différent parce que nous serons sur l’eau et visiterons différentes destinations et aurons à s’ajuster à de différents fuseaux horaires», a expliqué Jonathan Voisine.

Il a toujours été attiré par les arts de la scène. À l’âge de 8 ans, il a amorcé son parcours avec des leçons de danse. Après avoir mis sa muse artistique en veilleuse en faveur de la natation compétitive il est revenu à la danse et au chant en incarnant le rôle de Gabriel dans la comédie musicale Gabriel et Évangéline à la Cité des jeunes. Il qualifie ses quatre saisons avec la troupe l’Acadie des terres et forêts en Fête de déterminantes dans sa vie.

«Je n’avais pas les notes les plus élevées à l’école. Au secondaire, j’ai développé ma passion pour le théâtre musical et la danse à nouveau et j’ai obtenu mon diplôme avec honneurs. C’est fou comment tu peux réussir quand tu t’y mets. Quand la passion y est, tout, va bien»..

C’est après un semestre en chant classique à l’UMCE qu’il s’est inscrit au Collège St. Clair, où il a pu parfaire ses habiletés en chant et en danse.

Après la croisière, il souhaite revenir à Toronto. continuer de bâtir son réseau et retenir les services d’un agent. Il caresse le rêve de voir son nom sur les marquises à Toronto, Montréal et sur Broadway.

Reconnaissant envers celles et ceux qui l’appuient au Nord-Ouest, Jonathan Voisine souhaite donner au suivant.

«Avant d’être au sommet, il y a des personnes qui m’ont appuyé. Il y a des enseignants qui m’ont connu et qui me félicitent. Je suis reconnaissant pour toutes ces personnes qui ont été là pour moi. Il y a plein de talent dans la région. J’aimerais revenir dans la région et appuyer le talent d’ici.»