Le ClassicFest Chaleur 2019: des tonnes de nouveautés

La ville de Bathurst se prépare à vibrer au rythme de la musique classique sous toutes ses formes avec le ClassikFest Chaleur 2019, du 16 au 19 mai. Près de 25 musiciens sont attendus pour cet événement hors du commun qui offre l’occasion aux artistes d’interpréter des œuvres en primeur.

C’est d’abord pour le plaisir que les musiciens acceptent l’invitation des organisateurs du Festival de musique de chambre de Bathurst, souligne le président organisateur Daniel Saulnier qui a dévoilé la programmation.

Il précise que l’événement dépend essentiellement de la vente des billets pour son financement. Le ClassicFest Chaleur accueille cette année 12 musiciens professionnels des Provinces maritimes, de Toronto et de Montréal, en plus de deux ensembles du Nouveau-Brunswick.

Les organisateurs offrent le transport et l’hébergement aux artistes qui viennent passer une semaine dans la région Chaleur. Les musiciens en résidence préparent leurs concerts et répètent leurs pièces pour ensuite les présenter au public. La programmation du festival est conçue par le directeur artistique David Scott.

«Tous les ans, ses capacités de recrutement continuent de m’émerveiller parce qu’ils viennent pour le plaisir de jouer ensemble et l’expérience musicale. Ceux qui travaillent en solo viennent parce que ça leur donne l’occasion de jouer dans un orchestre et ceux qui sont déjà dans des symphonies viennent parce qu’ils trouvent ça jeune et énergisants. Ils vont jouer des pièces qu’habituellement ils n’auraient pas l’occasion de jouer», a mentionné Daniel Saulnier.

Entre les concerts et les répétitions, les musiciens se promettent aussi d’offrir quelques prestations impromptues dans les commerces de la ville.

«On souhaite que ça puisse créer une ambiance dans la ville de Bathurst.»

Metallica, Led Zeppelin et Radiohead en mode classique

Les organisateurs se sont donné comme mission d’offrir un programme équilibré qui plaira autant aux mélomanes avertis qu’au public en général. Daniel Saulnier admet que c’est le grand défi du festival: arriver à concevoir une programmation qui va attirer un large auditoire.

«Il y a les mélomanes qui préfèrent des choses plus complexes et élaborées, mais ça n’attire pas les masses. Notre objectif est donc de mélanger le populaire au classique parce que ça va attirer un public plus nombreux parce qu’on dépend de l’assistance.»

Cette année, le festival offrira à nouveau un concert qui marie les sonorités du rock, du heavy metal et du punk à la musique classique. Les musiciens choisissent des pièces du répertoire rock pour les adapter et les jouer sur des instruments classiques.

Intitulé Distorsion symphonique, le concert est présenté dans un cabaret de la rue Main, le Studio 2, qui peut accueillir environ 80 personnes.

Selon le président du festival, ce genre de spectacle qui attire une bonne foule constitue une belle porte d’entrée au classique pour des spectateurs un peu moins férus de ce style. Après, certains d’entre eux assistent à d’autres concerts du festival.

Trois autres concerts figurent au programme du festival. D’abord, en ouverture, l’événement accueille l’ensemble Tintamarre, nouveau-né de l’orchestre Tutta Musica.

Au programme, un quintette pour clarinette et cordes de Mozart et la Suite de Bathurst du compositeur en résidence, Jason Noble.

Ce compositeur qui collabore avec le festival depuis 2015 a créé trois nouvelles pièces pour les musiciens cette année. Il présentera aussi Danse interplanétaire et la pièce Seven Beginnings; deux œuvres qui seront jouées à différents moments du festival.

«C’est du moderne. Il joue beaucoup sur la création d’ambiances et les sentiments. Les concerts de cette année mélange le classique avec du contemporain, du pop et le moderne de Jason Noble. Ce sont donc des concerts seront variés.»

Le East Coast Brass, issu aussi de Tutta Musica, est à l’affiche du festival. Pour clore l’événement, on présente le concert Paysages sonores scandinaves qui aura des couleurs nordiques. Musiques classique, d’ambiance, expérimentale et populaire seront à l’honneur.

Pour avoir davantage d’information sur le festival, les gens peuvent consulter la page Facebook du festival.

Les concerts ont lieu dans différents lieux de la ville, dont le Musée du patrimoine de Bathurst ainsi que la chapelle des Religieuses hospitalières de Saint Joseph.