Un demi-siècle de chant choral jeunesse célébré en force

La fébrilité règne dans la salle du Centre des arts et de la culture de Dieppe. Les 42 choristes des Jeunes chanteurs d’Acadie et leur chef de choeur apportent les dernières touches à un grand concert qui sera donné dimanche pour célébrer les 50 ans de cet ensemble qui s’est produit un peu partout au Canada et ailleurs dans le monde.

En un demi-siècle d’existence, les Jeunes chanteurs d’Acadie ont acquis une solide réputation. Cette chorale qui regroupe aujourd’hui 42 choristes âgés de 11 à 17 ans a partagé la scène avec certains des plus grands noms de la chanson francophone.

Le choeur s’est distingué lors de nombreux voyages, concours et événements au Canada, aux États-Unis et dans plusieurs capitales européennes.

Les Jeunes chanteurs d’Acadie se sont produits notamment devant la reine Elizabeth II et ont représenté le Nouveau-Brunswick à l’occasion d’un festival musical en marge des Jeux olympiques de Montréal.

Fondé en 1969 par Sr Lorette Gallant, ce choeur figure parmi les plus anciennes chorales francophones du Nouveau-Brunswick. Nadine Hébert qui dirige l’ensemble depuis 14 ans est très fière de sa chorale. Celle-ci encourage ses chanteurs à viser l’excellence.

«Je leur dis toujours: ici on est des Jeunes chanteurs d’Acadie et on ne chante pas n’importe comment. Nous avons un son, une vision, il faut représenter ça et évidemment en ayant du plaisir», a déclaré la chef de choeur, en entrevue quelques minutes avant le début d’une répétition à Dieppe.

Pour les jeunes choristes Madeleine Landry, Lara Boudreau et Camïe Pitre, chanter dans une chorale et en harmonie constitue une véritable passion.

«On aime vraiment tous chanter dans la chorale. C’est notre manière de nous exprimer. En chantant, je peux vraiment être moi-même et on a le sentiment d’appartenir à quelque chose de plus grand», a exprimé Camïe Pitre, 16 ans, qui en est à sa 5e année avec la chorale.

Les choristes ont tissé de véritables liens d’amitié.

«On se connaît jusqu’au point qu’on sait quand la personne à côté de soi va respirer pour ne pas respirer en même temps», a confié Madeleine Landry, 17 ans, qui en est aussi à sa 5e année avec la chorale.

Pour célébrer son demi-siècle, le choeur a invité d’anciens choristes à se joindre à lui pour un grand concert qui sera présenté au Théâtre Capitol dimanche après-midi. Nadine Hébert attend une soixantaine d’anciens choristes de tous les âges. Certains étaient avec la chorale à ses débuts, tandis que d’autres ont quitté l’ensemble l’année dernière.

La chorale Les Amis de la chanson et Troiselle seront aussi du spectacle.

Toujours en évolution

Le concert reflétera l’évolution musicale de la chorale depuis 50 ans. En première partie, les choristes présenteront des nouveautés, tandis que le second segment sera consacré aux classiques des Jeunes chanteurs d’Acadie, tels que Hymne à l’Espoir et Le Pommier doux.

«Je pense qu’il y a toujours eu de l’évolution. Soeur Lorette a tellement voyagé avec les Jeunes chanteurs d’Acadie et c’est en voyageant et en écoutant les autres chorales que venaient ses idées. Il y a bien sûr le répertoire grégorien, religieux et sacré, mais elle n’avait pas peur de faire du répertoire plus contemporain. J’ai continué ce répertoire et j’essaie de rester à jour et actuelle. Dans les nouveautés, on a du mouvement.

Dans mon temps, on chantait juste droit sans bouger, mais cela a aussi évolué», a expliqué Nadine Hébert.

D’après celle-ci, la chorale est un lieu rassembleur. Peu importe leur milieu de provenance, les choristes ont tous l’amour du chant et de la musique en commun.

«En entrant dans cette salle-ci, tout le monde aime chanter. Il y a une rigueur, ils apprennent des méthodes de travail et la discipline. Ce sont tous et toutes des personnes très travaillantes. C’est important de travailler et de pouvoir apprécier le fruit de son travail.»

Toute une fin de semaine d’activités est prévue à compter de vendredi. Répétitions, activités sociales, gala et échanges composent le programme de ces trois jours de célébration.

Le concert 50 ans de jeunesse en choeur est présenté le dimanche à 14h au Théâtre Capitol à Moncton.