La bande sonore de la série Conséquences disponible en ligne

En regardant la nouvelle série dramatique Conséquences à Radio-Canada, avez-vous remarqué la magnifique musique? C’est l’oeuvre de l’artiste acadien Robin-Joël Cool, de sa conjointe Viviane Audet et d’Alexis Martin qui ont décidé de rassembler les compositions de cette télésérie sur un album.

Depuis le film Camion de Rafaël Ouellet, le trio a composé une quinzaine de musiques de film. C’est la première fois qu’ils sont invités à créer une musique pour une série télévisée. Pour certains projets, ils commencent à composer la musique une fois le film complété, tandis que pour d’autres ils sont présents dès le début du projet.

Dans le cas de Conséquences, ils ont commencé à collaborer dès les premières versions du scénario, leur permettant ainsi de composer la musique en amont.

Selon Robin Joël Cool, il s’agit d’une chance inouïe pour des compositeurs. Le territoire du Nouveau-Brunswick, la mer, l’ambiance maritime et le drame ont inspiré les compositeurs.

«Quand on a lu l’histoire, pour nous, il y avait une sorte de noyade intérieure. C’est l’image poétique qu’on avait», a-t-il expliqué.

Conséquences raconte l’histoire de deux familles très proches ébranlées par une agression sexuelle. Le trio a fait un choix judicieux d’instruments afin de créer une ambiance particulière sur la bande sonore avec le piano à l’avant-plan, le cor français, le trombone et le djembé.

«Notre idée c’est qu’après le drame, on entre dans un espèce de filet sous-marin et plus ça va vers la rédemption, si elle est possible, lentement on ressort de cet espèce de sous-marin à travers les mix et nos arrangements pour arriver à quelque chose de plus cristallin qui revient de nouveau à la pureté du début de la série.»

Robin Joël Cool raconte qu’ils ont été très inspirés et dès les premières maquettes, ils étaient assez contents du résultat.

«On était content de la direction, c’est pop, mais il y a quelque chose qui nous ressemble beaucoup. Ce qui a vraiment mis du poids dans la balance, c’est qu’on a fait une chanson sur mesure pour la comédienne pour la série.»

La série accorde beaucoup de place à la musique puisque le personnage principal de Nadia, incarnée par Maude Cyr-Deschênes, est chanteuse et pianiste. Sur la bande sonore, on retrouve 18 pièces, dont deux chansons Tourne autour de moi (la version de Nadia et celle de Viviane Audet) et My Sweet Baby sur laquelle le musicien Eric West-Millette a apporté sa touche personnelle.

«J’aime dire que la musique doit raconter autre chose que ce qu’on voit à l’écran (…). Parfois, il faut aller à contre-courant. On fait office de balancier souvent dans cet exercice-là.»

Ils se sont permis des libertés en allant un plus vers la pop que dans leur projet folk Mentana.

«C’est rare qu’on écrit des chansons paroles et musique pour le cinéma et la télé. C’est une belle occasion qui se présente à nous, alors on s’est dit pourquoi ne pas faire une bande originale. En même temps, ça donne un second souffle pour la sortie sur Radio-Canada.»

La bande sonore originale permet à l’auditeur de se créer sa propre histoire musicalement, estime le musicien acadien. La bande sonore de Conséquences est maintenant disponible sur la plupart des plateformes numériques. Le trio a d’autres projets en chantier, dont la musique de la pièce Les Plouffe qui sera jouée au Théâtre du Trident.

Après avoir été présentée sur ARTV, la série de six épisodes entièrement tournée et produite au Nouveau-Brunswick vient de prendre l’antenne de Radio-Canada.

Gracia Couturier signe le scénario tandis que la réalisation a été assurée par Lyne Charlebois et Emmanuelle Landry.