L’Acadienne Francelle partagera la scène avec Alan Jackson

L’auteure-compositrice-interprète country acadienne Francelle réalise un grand coup. Vendredi et samedi soir, elle montera sur scène en compagnie de nul autre qu’Alan Jackson, étoile américaine de la musique country et connu pour plusieurs grands succès, dont Where Were You (When the World Stopped Turning), Chattahoochee ou encore It’s Five O’Clock Somewhere.

Celle que l’on connaît plus intimement sous le nom de Francelle Maria Doiron fait partie de la cohorte de six artistes émergents ou établis sélectionnés par Alan Jackson et qui participeront à sa tournée au cours de la prochaine année. Francelle se produira pour sa part vendredi, au Schottenstein Center de Columbus, en Ohio, ainsi que samedi, au Berglund Center de Roanoke, en Virginie.

«Je suis très, très excitée; c’est vraiment le highlight (point culminant) de ma carrière!», exprime Francelle dans un grand élan d’enthousiasme.

Francelle a pu gagner sa place en participant à un concours dans le bar d’Alan Jackson, le AJ’s Good Time Bar, situé à Nashville, où elle demeure depuis un an.

«Depuis que je suis installée à Nashville, je joue presque tous les jours dans les bars de la ville. L’ambiance ici est vraiment géniale, très différente de celle que j’ai connue lorsque je résidais à Los Angeles», souligne la pimpante acadienne native de Dieppe qui reçoit la visite de ses parents ces jours-ci.

Francelle connaît bien l’univers d’Alan Jackson depuis qu’elle est toute petite.

«J’ai grandi dans les années 1990 alors qu’il était très populaire. Mes parents possédaient tous les albums d’Alan Jackson à ce moment-là et je suis moi-même devenue fan de sa musique à cause de ça.»

Francelle compte elle-même deux albums à son actif et s’est également fait connaître en yoddleuse hors pair grâce au concours télévisé Canada’s Got Talent en 2012. Ses deux présences sur scène en compagnie de son idole lui permettront de se faire connaître davantage par le grand public; une chance en or qu’elle compte savourer pleinement.

«C’est incroyable d’avoir une aussi belle occasion! Depuis que je suis déménagée à Nashville, je sens vraiment que des portes s’ouvrent. C’était mon rêve, mon but ultime, mais je ne pensais pas que ça allait se faire aussi rapidement», signale la jeune femme.

Elle ajoute que les habitants de Nashville sont tous très gentils avec elle.

«En fait, ça me fait un peu penser à chez nous. Les gens ici ont la même générosité et la même hospitalité. C’est sûr que je m’ennuie parfois de l’Acadie, mais au moins je me sens chez moi à Nashville et j’ai la chance d’avoir souvent de la visite de ma famille», affirme Francelle.

Elle profitera de ses deux spectacles avec Alan Jackson pour glisser une toute nouvelle chanson dans son répertoire.

«Ça fait un bout que je n’ai rien enregistré de nouveau. Je travaille depuis un certain temps sur un nouveau single que je lancerai probablement cet été dans les radios. En attendant, je vais le chanter pour la première fois sur scène et j’ai très hâte», soutient l’Acadienne qui aura un calendrier bien garni à son retour dans la capitale mondiale du country.