Le Festival Blues d’la Baie commence à se tailler une place

Parfois, il est difficile de prédire où une simple idée peut mener. Il y a quelques années, un groupe de citoyens de Petit-Rocher souhaitaient mettre sur pied un nouvel événement pour attirer les touristes dans la région Chaleur. Peu à peu, le Festival Blues d’la Baie commence à se tailler une place de choix dans la programmation estivale du nord du Nouveau-Brunswick.

Le 4e Festival Blues d’la Baie aura lieu du 24 au 28 juillet. Gaston Frenette est impliqué depuis le début. Bien que Petit-Rocher compte plusieurs lieux pittoresques au bord de la baie des Chaleurs, les touristes avaient tendance à poursuivre leur chemin sur la route 11 vers d’autres régions de la province, reconnaît Gaston Frenette.

L’objectif du comité organisateur était d’attirer davantage de visiteurs dans la municipalité et de permettre aux entreprises de profiter de cette manne touristique.

«L’idée est partie d’une volonté d’attirer des gens de l’extérieur de Petit-Rocher dans notre municipalité pendant quelques jours. Le Festival des Rameurs de Petit-Rocher a 52 ans, mais c’est un événement familial et communautaire. Un nouveau festival de musique blues a donc été mis sur pied.»

Le concept du festival a été partiellement inspiré du Festival Harvest Jazz & Blues de Fredericton.

«Je suivais beaucoup ce festival. C’est ça qui m’a inspiré. Dans la région, on a beaucoup de country et plusieurs autres sortes de musique, mais il n’y a pas de blues. Les festivals de blues de Caraquet et de Carleton-sur-Mer n’existent plus, alors on s’est dit voilà notre chance de ramener du blues dans la région.»

L’idée connaît du succès.

«L’an dernier, il y a des gens des Îles-de-la-Madeleine qui sont venus à Petit-Rocher spécifiquement pour notre festival. Ça vient de partout, Halifax, Montréal et ainsi de suite. Il y en a de plus en plus.»

Puisque l’un des objectifs est de générer plus de trafic dans les commerces locaux, plusieurs entreprises de Petit-Rocher accueilleront plus de 15 groupes et artistes de blues pour des concerts gratuits.

«Les gens se promènent un peu. Ils peuvent s’arrêter et écouter un peu de blues. Souvent ils amènent leurs chaises pour s’y installer.»

Plusieurs têtes d’affiche

D’autres spectacles sont payants.

Cette année, plusieurs figures connues par les amateurs du blues seront de passage à Petit-Rocher, dont Theresa Malenfant, Jack De Keyzer, qui a remporté deux prix Juno au cours de sa carrière et The Blues Beatles, un groupe du Brésil qui adapte les grands succès des Beatles avec un zeste de blues.

«Ils font leur premier arrêt au Canada et c’est ici à Petit-Rocher. Deux jours avant leur passage dans la région, ils sont à New York. Après Petit-Rocher, ils retournent à New York et ensuite, ils vont en Allemagne.»

Le Paul Deslauriers Band, Guy Bélanger et Kim Richardson figurent parmi les autres têtes d’affiche.

L’ensemble de la programmation est disponible sur Internet (www.bluesdlabaie.com).