Hôtesses d’Hilaire: un album conçu spécialement pour le marché français

Les Hôtesses d’Hilaire mettent le cap sur la France avec un premier album qui sortira spécialement pour le marché européen. La formation acadienne est appuyée par une maison de disque française.

Le groupe rock acadien qui travaille depuis trois ans avec la maison de production et de diffusion Samedi 14, basée à Lyon, a conclu une entente pour la sortie d’un premier album en France.

Cette compilation destinée au territoire français qui rassemblera des chansons des quatre disques du groupe ainsi que des versions spectacle de certaines pièces sera lancée à l’automne, lors d’une tournée des Hôtesses d’Hilaire.

Très enthousiaste à l’égard du projet, le groupe sera de plus en plus présent en France même s’il n’envisage pas de déménager de façon permanente dans ce pays. Depuis au moins six ans, le quintette rock se produit régulièrement en Europe.

«Nous sommes heureux. Nous avons beaucoup consulté Frank Broussas (directeur artistique de Samedi 14) et son équipe pour le choix des chansons. Ils nous ont fait des suggestions de chansons qui fonctionneraient mieux pour le marché français. J’ai hâte de voir ce que ça va donner», a déclaré le porte-parole du groupe Serge Brideau.

Les versions spectacles sont tirées d’un concert présenté le 14 août 2018 au Festival acadien de Caraquet. Leur technicien de son Benoît Bouchard avait alors enregistré le spectacle. Selon Serge Brideau, c’était magique.

«Nous étions en grande forme, la foule était en feu et ç’a donné de quoi de magique.»

Depuis dix ans, pratiquement aucun artiste de l’Acadie n’a produit de disque spécialement pour la France. Selon la gérante du groupe, Carole Chouinard, le fait de sortir un album spécialement pour ce pays peut certainement accroître la visibilité et la notoriété d’un artiste sur ce territoire.

Même si les ventes de disques sont en déclin, il reste que le public français est encore attaché aux albums physiques surtout lorsqu’ils assistent à un concert. Les groupes qui sortent des albums ont plus de chance de bénéficier d’une couverture médiatique étant donné le travail de relations publiques qui est fait en amont.

«Plus la presse en parle, plus le public s’y intéresse et les cachets deviennent de plus en plus intéressants pour l’artiste. Pour l’instant, tourner dans n’importe quel pays est un exercice souvent déficitaire. En augmentant la visibilité et la notoriété de l’artiste, ça permet d’aller chercher des cachets conséquents.»

L’album qui s’intitulera probablement Les Hôtesses d’Hilaire sortira vers la fin septembre au moment de leur tournée d’automne européenne qui s’étendra du 25 septembre au 13 octobre. Il sera disponible aussi au Canada.

Carole Chouinard précise que même si le groupe acadien tourne en Europe depuis au moins six ans, il est toujours considéré comme émergent. En ayant un album qui sera distribué sur le continent européen et orienté vers ce marché, cela lui permettra de s’établir davantage et de dépasser le stade d’émergence, estime l’imprésario.

«Samedi 14 est une agence avec qui le groupe travaille depuis trois ans. La première rencontre face à face était à la Semaine de la musique de la côte Est, mais on avait déjà commencé les démarches avant», a ajouté Carole Chouinard.

La formation acadienne effectue trois tournées en Europe cette année, en commençant par cet été où elle fera la première partie de Ben Harper et de -M- au Festival Pause Guitare à Albi, le 4 juillet.

Le groupe qui présente son opéra rock, jeudi soir, au Théâtre Capitol à Moncton, lancera un album en direct de Viens avec moi, le 15 juin. Ce disque rassemblera les meilleurs moments de l’opéra rock présenté à Moncton, à Montréal et à Québec.