Le spectacle Notre Dame de Paris présenté à Moncton en 2020

Avec près de 15 millions de spectateurs dans le monde depuis 20 ans, le spectacle musical emblématique Notre Dame de Paris, de Luc Plamondon et Richard Cocciante, d’après l’oeuvre de Victor Hugo, sera présenté au Centre Avenir à Moncton, en juillet 2020. Ainsi le public pourra retrouver les chansons incontournables telles que Belle, Le temps des cathédrales et Vivre.

Le promoteur Martin Bourque de Production Sôl Entertainment à Moncton a confirmé la nouvelle mercredi. Depuis 20 ans, Notre Dame de Paris n’a jamais cessé de tourner dans le monde en renouvelant régulièrement sa distribution.

En 2018 pour marquer son 20e anniversaire, une série de représentations spéciales ont été offertes au Québec. Après avoir conquis près de 107 000 spectateurs lors de ces représentations, le spectacle poursuit cette tournée du 20e anniversaire en 2020 avec la même distribution.

Dans une mise en scène de Gilles Maheu et des chorégraphies de Martino Muller, les interprètes feront revivre au public cette histoire d’amour qui n’a pas d’âge.

Créée pour la première fois en France en 1998, la production musicale à grand déploiement, qui a été jouée dans neuf langues, poursuit présentement sa tournée à travers le monde, avec des représentations en France, en Angleterre et en Chine.

En 2020, le spectacle sera présenté à nouveau au Canada avec un arrêt à Moncton pour trois représentations exceptionnelles le 31 juillet et le 1er août.

«Avec le nouvel amphithéâtre à Moncton, on attendait ça pour pouvoir faire des spectacles de la trempe de Notre Dame de Paris. Pour nous, c’est juste une question d’avoir la salle de spectacle qui pouvait accommoder un tel spectacle. C’est quand même immense comme production», a déclaré Martin Bourque qui est aussi le promoteur du spectacle de Francis Cabrel, dimanche.

«Notre Dame de Paris et Francis Cabrel jusqu’à 10 ans passés, on en rêvait. Aujourd’hui le rêve est devenu réalité», a-t-il poursuivi.

Un spectacle emblématique

Selon le promoteur, ce spectacle pourra certainement rejoindre l’ensemble des francophones des Provinces maritimes.

«Si Ottawa a pu vendre 12 000 billets, nous au Nouveau-Brunswick, on peut le faire aussi. On a une population francophone un peu plus dispersée à l’intérieur de deux ou trois heures de route, mais il y a quand même beaucoup de francophones. Notre Dame de Paris c’est quand même un spectacle emblématique et une référence dans les productions musicales dans la francophonie internationale… C’est grandiose.»

Depuis sa création, ce drame musical, considéré comme un des plus grands spectacles musicaux de tous les temps, a été présenté au-delà de 4000 fois dans 20 pays. Avec de grandes performances musicales, des décors, des effets spéciaux, des chorégraphies spectaculaires, des costumes éclatants, une histoire touchante et universelle, Notre Dame de Paris peut certainement attirer un vaste auditoire. La distribution est celle de la tournée du 20e anniversaire.

On retrouve parmi les interprètes Daniel Lavoie qui était de la toute première distribution et Valérie Carpentier (lauréate de La Voix 2013). Au fil des années, plusieurs artistes ont fait partie de Notre Dame de Paris, dont Jean-François Breau et Natasha St-Pier. En incluant les interprètes, les concepteurs et les techniciens, l’équipe de tournée compte environ 90 personnes, tandis que l’équipement est transporté dans cinq ou six camions, a fait savoir Martin Bourque.

«Quand on a la chance d’avoir des événements de calibre international à Moncton, c’est aussi important pour moi comme francophone de cette ville que pour les amateurs d’arts martiaux mixtes quand la UFC est venue à Moncton. Avec des spectacles comme Notre Dame de Paris, on démontre que la francophonie est présente sur la scène internationale et on en est fier.»

Pour celui qui a produit plusieurs spectacles francophones au cours des dernières années, dont Claude Dubois et Jean-Pierre Ferland, Notre Dame de Paris est sans aucun doute la production de plus grande envergure qu’il apporte à Moncton. Il a bon espoir de remplir les 3000 sièges de chacune des trois représentations. Les billets seront mis en vente à compter du mercredi 19 juin.