La musique de Francis Cabrel a bercé l’enfance de Caroline Savoie

Caroline Savoie se prépare à vivre de beaux moments. En plus d’assurer la première partie du spectacle de Francis Cabrel au Centre Avenir à Moncton, la chanteuse acadienne se produira à deux reprises sur la grande scène des Francos de Montréal.

L’artiste confie que la musique du chanteur français légendaire a bercé son enfance.

Comme bien des musiciens, Caroline Savoie a appris à jouer de la guitare en reprenant les pièces de Francis Cabrel.

«Je jouais beaucoup de ses chansons quand j’ai appris à jouer de la guitare. Je pense que la chanson Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai est probablement une de mes vidéos qui a eu le plus de vues sur YouTube», a relaté l’artiste qui fera un aller-retour entre Montréal et Moncton dimanche afin de se produire en concert au Centre Avenir.

Elle raconte que ses parents écoutaient les chansons de Francis Cabrel à la maison, donc elle a grandi sur cette musique.

«Pour le guitariste Marc Gosselin qui m’accompagne, c’est aussi une idole de jeunesse, donc, de faire ce spectacle ensemble, c’est vraiment spécial.»

Elle envisage de faire un survol de son plus récent album Pourchasser l’aube qui depuis sa sortie fait bonne figure sur les palmarès et reçoit un bel accueil du public et de la critique. Elle revisitera ses chansons en version plus intime car elle sera accompagnée d’un guitariste.

«Ça donnera un aperçu de ce que pourrait être un plein concert», a partagé l’auteure-compositrice-interprète qui prépare un nouveau spectacle en vue d’une tournée en Acadie à l’automne.

Chaque fois qu’elle s’est produite en première partie d’une étoile de la chanson comme Patrick Bruel et Daniel Lavoie, la chanteuse a cherché à en apprendre davantage sur leur cheminement. Ce sera sa première rencontre avec Francis Cabrel.

«Parfois, on oublie qu’ils ont tous un cheminement qui fait qu’ils se sont rendus où ils sont. C’est toujours intéressant de voir comment ils ont commencé et pourquoi.»

Retour à la maison

Établie à Montréal depuis trois ans, l’Acadienne adore revenir jouer à Moncton.

«Revenir à la maison, c’est ressourçant. Ça fait du bien… En plus, ça va être au Centre Avenir, une salle que je n’ai pas encore vue.»

Ayant un agenda bien garni, la chanteuse devra retourner le soir même à Montréal puisqu’elle se produira aux Francos la semaine prochaine.

lle fait partie des quatre auteurs-compositeurs-interprètes canadiens à avoir été choisis pour créer le spectacle collectif La traversée. Elle sera entourée des Québécois Ingrid St-Pierre, Dany Placard et Mike Clay ainsi que de quatre artistes français.

«Nous avons été en France pendant une semaine et nous avons monté un spectacle ensemble avec nos tounes. Nous avons réarrangé nos chansons et nous nous accompagnons les uns les autres. C’est super créatif et on fait ce spectacle sur la grande scène des Francos mardi soir (18 juin).»
Elle sera aussi du spectacle d’Émile Bilodeau avec qui elle chante en duo sur la chanson Candy; premier extrait du prochain album de l’auteur-compositeur-interprète québécois. Une pièce qui pourrait bien devenir le succès de l’été.

Émile Bilodeau l’a invitée à partager la grande scène des Francos mercredi soir (19 juin) pour interpréter quelques-unes de ses chansons. Les deux artistes se sont connus lors d’une tournée en France, il y a deux ou trois ans.

«Nous sommes devenus de bons amis. Il est super attachant et super le fun», a-t-elle ajouté.

Le spectacle de Francis Cabrel, avec en première partie Caroline Savoie, est présenté dimanche au Centre Avenir à compter de 19h. Un concert qui risque d’être à guichets fermés puisque les 4000 billets se sont presque tous écoulés, d’après le promoteur du concert.

Le chanteur français n’est pas venu à Moncton depuis 2016.