Accros de la chanson: un concours qui a insufflé l’amour de la chanson en français aux jeunes

Véritable éveil à la musique francophone, le concours Accros de la chanson a contribué à transformer la scène musicale en Acadie depuis 15 ans. Selon la gérante d’artiste, Carol Doucet, l’événement destiné à la jeunesse a tout changé dans l’industrie de la musique.

«Accros de la chanson, c’est pour moi l’organisme en musique le plus important qu’on n’a jamais eu. C’est incroyable le travail qui a été fait. Cette organisation a donné l’amour de la chanson en français aux jeunes des écoles comme jamais on n’avait vu. Non seulement on les a encouragés à chanter en français, mais on les a formés sur toutes les facettes de l’industrie dès leur jeune âge», a déclaré celle qui œuvre dans le domaine musical depuis plusieurs années.

La propriétaire de la maison de disque Le Grenier Musique à Moncton, qui se dit «une fan finie» d’Accros de la chanson, estime que ce projet mené par la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick a permis à des jeunes de devenir des artistes professionnels et de chanter en français.

«Ils n’auraient jamais eu cette occasion-là parce qu’à cet âge-là, tout le monde pratiquement écoute de la musique en anglais. Puis là, ils peuvent vraiment voir ce que c’est et que ça peut être bon et qu’il y a toute sorte de styles… J’ai vu la différence du début à la fin», a poursuivi Carol Doucet.

La responsable du concours à la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, Geneviève Dupuis, qui abonde un peu dans le même sens, considère que cette initiative a contribué à l’éveil des jeunes à la musique francophone.

«Il y a aussi la contribution des jeunes à la scène artistique au Nouveau-Brunswick. Ce sont quand même des spectacles importants, courus et on produit des albums. Je pense qu’Accros a laissé sa trace sur la scène musicale en Acadie», a-t-elle affirmé.

Plusieurs jours de festivités

Les responsables de la fédération ont dévoilé les grandes lignes des festivités du 15e anniversaire d’Accros de la chanson qui se dérouleront principalement du 13 au 16 août prochain.

La FJFNB s’est associée au Congrès mondial acadien pour offrir une 15e édition unique en son genre.

Parmi les activités, on propose une exposition de photographies, du 30 juillet au 28 août, au Théâtre Capitol, à Moncton, afin de célébrer les accomplissements du passé et former la relève.

Ces photos regroupées par thème aborderont différents aspects de l’évolution du concours à travers les années.

Le spectacle de la finale lancera les festivités du 15 août à la place 1604, à Dieppe. Les finalistes Maude Sonier, Marie-Ève Caron, Maxime Boudreau, Les Ananas, Les 4 réalistes et Constellation tenteront de décrocher la palme lors de cette finale qui mettra en vedette également les porte-parole de l’événement, Julie Aubé et Gabriel Malenfant.

Ce sera un spectacle extérieur à l’image des festivals d’été.

«C’est quelque chose que nos membres nous demandent depuis longtemps. Ils voulaient avoir un spectacle extérieur et on va essayer de le faire un peu à l’image des festivals de musique qu’on voit un peu partout, c’est-à-dire que soit festif, estival et qu’on soit dans une belle ambiance.»

Le spectacle du 15e anniversaire présenté au Théâtre Capitol, le 16 août, réunira des anciens du concours qui font carrière en musique, comme Caroline Savoie, Jean-Marc Couture, Chloé Breault, Émilie Landry, Pierre Guitard, Julie Aubé, Sébastien Bérubé et KeroZen ainsi que les lauréats 2019.

Avec les années, plusieurs artistes qui sont passés par Accros de la chanson ont poursuivi dans le domaine musical ou encore ont choisi des métiers liés à la technique de scène.

Dans cet esprit, la FJFNB offrira à huit jeunes de s’initier aux coulisses du métier. La délégation AccrosTech se joindra à l’équipe de professionnels qui travailleront sur la scène de l’événement et de différents sites du CMA 2019, du 13 au 15 août.