Lire et faire lire Acadie prend de l’expansion

Si après une décennie d’existence, le programme Lire et Faire Lire Acadie (LFL) est toujours à la recherche de lecteurs bénévoles dans plusieurs régions de la province, il reste que cette initiative novatrice a connu une belle croissance cette année en étendant ses activités à un plus grand nombre d’écoles, rejoignant ainsi davantage d’enfants.

En parcourant le rapport annuel de l’organisme, on note une augmentation significative du nombre de lecteurs bénévoles et de nouvelles écoles. Au cours de la dernière année, le programme a recruté 74 nouveaux bénévoles, soit 72% de plus qu’en 2017-2018. Le nombre d’écoles actives est passé de 27 à 29 en 2018-2019 et ce sont maintenant 181 groupes d’enfants qui se font faire la lecture chaque semaine par 200 bénévoles.

Plus de 1000 enfants des régions francophones du Nouveau-Brunswick ont bénéficié du programme pendant la dernière année scolaire. Des écoles du Nord-Ouest, du Nord-Est et du Sud-Est participent au programme Lire et faire lire Acadie. Chaque semaine, des lecteurs font la lecture à des petits groupes d’enfants de niveau primaire, de la maternelle à la 3e année.

«Nous avons vraiment mis l’accent sur le développement donc on a fait beaucoup de recrutement et ça nous a permis de rejoindre des écoles dans la Péninsule acadienne et dans le Nord-Ouest où nous étions moins présents. C’est une grande année et nous avons fait de grands progrès pour notre dixième anniversaire», a déclaré la coordonnatrice provinciale du programme, Anne Solfa.

Les responsables sont très fiers de ces résultats même si le recrutement de bénévoles demeure toujours un défi. Il n’est pas toujours facile de trouver des bénévoles dans certaines régions pour faire la lecture aux enfants. Comme il s’agit d’une initiative intergénérationnelle, on recherche des lecteurs âgés de plus de 50 ans ou à la retraite. Neuf écoles dans différentes régions de la province manquent actuellement de bénévoles pour mener à bien le projet qui vise à transmettre le plaisir de la lecture aux enfants.

3000 livres pour l’été

En plus d’offrir des séances de lectures dans les écoles, le programme LFL mène d’autres projets en littératie. Pour une deuxième année consécutive, les responsables de LFL remettront plus de 3000 livres à 800 enfants dans le cadre du projet Mes livres à moi. Chacun a reçu trois livres qu’il peut apporter à la maison pour la saison estivale. Pendant le congé scolaire, certains enfants ont de la difficulté à poursuivre leur apprentissage de la lecture à la maison.

«Il y a des enfants qui n’ont pas de livre à la maison ou qui ne parlent pas le français à la maison, donc en général, il diminue d’un ou deux niveaux pour la rentrée scolaire. Dans le but d’enrayer cette chute, nous avons décidé de mettre sur pied ce projet et nous avons contacté différents organismes pour leur demander des livres et nous en avons reçu beaucoup.»

Grâce aux commandites d’entreprises privées et d’organismes publics, plus de 3000 livres ont pu être collectés pour être distribués aux enfants.

«Vous devriez voir les visages des enfants quand ils reçoivent des livres. J’ai été surprise d’apprendre que des enfants n’ont pas de livre chez eux, du moins pas en français», a ajouté Anne Solfa.