Antonine Maillet raconte sa vie

Le monde moderne compte plusieurs distractions, mais lorsque Antonine Maillet prend la parole, on l’écoute attentivement et on reste accroché à toutes ses paroles. Mercredi soir, la grande dame des lettres acadiennes a procédé au lancement de son 50e livre de sa carrière, Clin d’oeil au temps qui passe, publié aux éditions Leméac.

Dans ce livre de 176 pages, Mme Maillet, lauréate du Prix Goncourt en 1979, raconte sa vie par une série de récits. L’ouvrage est divisé en trois: L’aube (l’enfance), le plein jour (sa vie d’adulte) et la brunante (la vieillesse).

À 90 ans, l’écrivaine originaire de Bouctouche n’a pas encore dit son dernier mot. Son prochain livre a déjà été envoyé à son éditeur. «Je n’ai pas l’intention d’arrêter. Gare à celui qui me met les bâtons dans les roues!», a-t-elle lancé.

Le lancement a eu lieu mercredi soir dans le cadre d’une cérémonie visant à souligner le 30e anniversaire de la Libraire Pélagie, qui a ouvert sa première succursale le 17 juillet 1989. Deux autres librairies ont vu le jour par la suite à Caraquet et à Bathurst.