Le Festival multiculturel Mosaïq grandit

Le 15e Festival Mosaïq à Moncton invite le public à entreprendre un tour de la planète à peu de frais. Le village du monde aménagé au Parc riverain offre aux festivaliers de la musique, des produits culturels, de la nourriture, de l’artisanat, des jeux et des prestations artistiques de différentes cultures.

Environ 10 000 personnes sont attendues au Festival Mosaïq qui se tient vendredi et samedi. Selon le coordonnateur de l’événement, Frederick Hryszyn, une quarantaine d’exposants seront rassemblés dans ce village du monde, dépassant ainsi le nombre de kiosques des années passées. Au fil des années, le festival grandit, soutient Myriam Mekni, directrice intérimaire de l’Association multiculturelle du Grand Moncton (MAGMA), responsable de l’organisation du festival.

«Ça fait trois ans qu’on est dans le parc Riverain et depuis, ça ne cesse de grandir. C’est un succès, le monde veut y participer.»

Dans le village, on retrouve de l’artisanat, des organisations communautaires, des partenaires financiers, des activités pour les jeunes, des ateliers de danse, des produits culturels de différents pays, de l’artisanat et une quinzaine de kiosques de nourriture incluant des restaurants mobiles (food truck). C’est donc à un grand festin culturel et coloré que les gens sont conviés.

Le village ouvre ses portes vendredi et samedi à compter de 11 h jusqu’à très tard le soir. Des prestations sont également prévues au Marché de Moncton samedi matin. D’après M. Hryszyn, au moins 30 cultures seront représentées au festival. Le Grand Moncton compte une trentaine d’associations culturelles différentes. Les associations notamment de la Chine, du Brésil et indo-canadienne présenteront des performances artistiques.

Parade des nations

Au coeur de ce voyage multiculturel de deux jours, on organise une parade des nations qui se tiendra le samedi à compter de 11h30. Le défilé se déroulera sur la rue Main à partir de la ruelle Oak pour se rendre jusqu’au parc Riverain en passant par la rue Downing. Ces rues seront d’ailleurs fermées à la circulation de 11h30 à 13h.

«Pour la deuxième édition de la parade des nations, on pousse vraiment pour que ce soit la plus grande édition», a indiqué Frederick Hryszyn.

Toutes les associations culturelles et les personnes intéressées peuvent participer à ce défilé en portant leur costume traditionnel, leur drapeau ou tout autre accessoire qui les représente. Comme nouveauté pour le 15e anniversaire, les organisateurs proposent une exposition de photographies sur l’historique du festival.

En soirée, des spectacles mettant en vedette des musiciens de différents styles musicaux, tantôt africains avec Afrotronix et Bobo Williams, Brésiliens avec Da Cruz ou encore de la musique touareg avec Imarhan, des musiques du monde avec Miokal et Elsy & DJ Milo C.. Pendant la journée, le chanteur acadien Art Richard offrira des prestations et des ateliers pour les jeunes.

L’objectif du festival est de permettre une plus grande connexion entre la communauté locale et les nouveaux arrivants. Selon Myriam Mekni, l’impact se fait sentir depuis quelques années.

«La communauté est beaucoup plus consciente du besoin de la diversité culturelle et de la vision qu’on doit avoir comme communauté d’accueil. On voit qu’il y a beaucoup de gens qui attendent le festival Mosaïq avec impatience et que Mosaïq fait partie du programme de leur fin de semaine.»

Toutes les activités et les spectacles sont gratuits.