La saxophoniste Geneviève D’Ortun se joint au Cirque du Soleil en Chine

Contre toute attente, la saxophoniste Geneviève D’Ortun sera de la nouvelle méga production, X: The Land of Fantasy (Un monde fantastique) du Cirque du Soleil en Chine. Elle sera la nouvelle régisseuse musique du spectacle.

L’artiste d’origine montréalaise qui a vécu plusieurs années à Caraquet a reçu cette offre pendant qu’elle était en visite à Hangzhou pour voir son amoureux, l’homme de théâtre Mathieu Chouinard. Ce dernier incarne le personnage central dans cette production.

Du même souffle, on lui a offert de remplacer au pied levé le régisseur musique qui a dû quitter le projet 10 jours avant la première.

En l’espace de 24 heures, la saxophoniste a dû prendre une décision. L’artiste qui a accepté l’offre ne pouvait imaginer plus beau scénario, se retrouvant ainsi sur la même scène que son compagnon de vie. On se croirait pratiquement dans un conte de fées.

«C’était complètement inattendu, je vais rester en Chine plus longtemps que prévu… genre au moins un an et demi… Nouvelle régisseuse musique sur X: The land of fantasy! Wouaouh!», a-t-elle partagé sur sa page Facebook.

Elle est déjà au travail depuis huit jours puisque l’avant-première du spectacle se tient le 3 août. Elle se dit prête pour la première samedi, même si les derniers jours ont été pas mal rocambolesques.

«Je tripe au bout à opérer la magnifique musique de cette production-là», a-t-elle poursuivi.

Le cofondateur de Satellite Théâtre, Mathieu Chouinard, joue le rôle du maître de piste, un conteur et un sage, appelé The Watcher dans cette production qui rassemble une cinquantaine d’artistes de l’Orient et de l’Occident.

Il s’agit du premier spectacle permanent du Cirque du Soleil en Chine. Un théâtre a même été construit spécialement pour cette nouvelle création.

Le travail de Geneviève D’Ortun a souvent été vu en Acadie. Elle était l’une des membres du défunt quatuor acadien Zolis.

La doctorante en musique mixte en saxophone et en électroacoustique a collaboré à des pièces présentées au Festival Re: Flux à Moncton et créé des environnements sonores pour des productions de Satellite Théâtre, dont Comme un seul Grum, ainsi que pour le spectacle Horizon Vertical de Circus Stella. Elle est également professeure de saxophone.