Dans les coulisses du Cirque du Soleil

Le Cirque du Soleil débarque au Centre Avenir à Moncton cette semaine. Dix-huit camions, 43 artistes, au-delà de 1000 caisses d’équipement, plus de 2000 morceaux de costumes et 40 perruques composent le spectacle Crystal qui fusionne l’acrobatie et le patinage.

En coulisses, c’est une véritable fourmilière à quelques heures de la première du spectacle à Moncton. Séances d’échauffement, d’entraînement, validation des équipements et répétitions figurent au programme des artistes.

«Je suis un petit peu stressé. J’ai tellement hâte à ce soir, à la représentation. Chaque minute c’est comme des heures en ce moment, mais j’ai hâte de commencer ma routine, de faire le maquillage et de m’entraîner un petit peu», a déclaré le patineur d’Edmundston, Shawn Sawyer, en entrevue au Centre Avenir.

Les représentants des médias ont eu droit à une visite de l’arrière-scène, mercredi. On a pu voir l’ensemble des équipements nécessaires à ce spectacle sur glace qui allie les sports de glisse, le patinage et l’art du cirque.

Toutes les pièces du Centre Avenir sont occupées par les artistes et les artisans du spectacle. Un tapis bleu, un gymnase portatif avec des poids, des haltères et des appareils pour l’entraînement cardiovasculaire, un coin-repas ainsi que des ateliers de costumes et de maquillage ont été aménagés. Chacun s’affaire aux derniers préparatifs pour le soir de la première.

Après deux jours de repos, les artistes sont arrivés mercredi pour revoir l’ensemble de leurs numéros et s’assurer que l’équipement n’a pas été endommagé pendant le transport.

«La batterie est rechargée à 110%. C’est une journée assez remplie. On fait toutes les validations au niveau acrobatique, des numéros de groupe. Je suis artiste coach, donc j’ai un peu plus de responsabilités au sein de l’équipe. C’est tellement beau, j’aime l’atmosphère ici. De tous les arénas qu’on a faits, celui-ci est dans mon top-3», a poursuivi Shawn Sawyer.

Crystal, héroïne à la personnalité marginale

Pour la patineuse franco-finlandaise, Silja Do Reis, qui incarne le rôle-titre, le grand défi a été d’apprendre à jouer un personnage. C’est par son personnage que passe l’histoire. À son avis, Crystal peut rejoindre tout le monde. À un moment ou un autre de leur vie, bien des jeunes personnes ont rencontré des difficultés et des épreuves. C’est un peu ce qui se produit pour Crystal qui va tomber sous la glace pour se laisser guider par son alter ego Réflexion à travers un monde imaginaire. Elle aura alors une autre vision du monde.

«C’est en fait un séjour dans l’inconscient», mentionne Silja Dos Reis.

La patineuse réalise un numéro de sangle aérien avec l’acrobate français Jérôme Sordillon.

«La glace, c’est la partie facile, mais dans les airs, ce n’est pas la même sensation qu’une pirouette. C’est un peu comme aller en avion pour la première fois…Nos entraînements physiques sont surtout d’un point de vue de la sécurité. Si jamais il arrive quelque chose, il faut être assez fort pour s’ajuster. Pourvu qu’on fasse les choses dans l’ordre et qu’on respecte les consignes de sécurité, il n’y a pas de raison d’avoir peur», a expliqué l’athlète de 27 ans.

L’acrobate Jérôme Sordillon qui incarne le «Crystal Lover», confie que la glace constitue un défi de taille pour les artistes du cirque, notamment pour les séances d’échauffement où ils doivent composer avec le froid. Des chaussures avec des crampons ont été inventées afin de permettre aux artistes de courir et d’adhérer à la glace sans l’endommager. Jérôme Sordillon qui a travaillé pour plusieurs compagnies est un passionné de l’art du cirque.

«C’est le spectacle, le public, c’est le fait de donner une émotion à travers le corps sans paroles. Je trouve qu’il y a une poésie là-dedans et il y a un gros travail, c’est-à-dire comment exprimer une émotion avec le corps, je trouve ça super intéressant.»

En raison des patins, les changements de costumes ont exigé beaucoup de créativité des concepteurs. Chaque personnage a au moins trois à quatre changements de costume pendant le spectacle.

La responsable des communications du spectacle, Janie Mallet précise que la glace sert aussi de canevas pour les projections. Le décor comprend un grand mur qui a nécessité sept heures de montage.

Le spectacle Crystal est présenté au Centre Avenir, du 14 au 18 août, pour huit représentations.