Dominique Breau et L’Ensemble Vide au Train de l’humour

Le Train de l’humour fera un bref passage à Petit-Rocher, samedi. Le conteur acadien Dominique Breau et le groupe humoristique L’Ensemble Vide seront au rendez-vous afin de revisiter les souvenirs «du bon vieux temps».

La tournée acadienne du Train de l’humour, un événement présentant des spectacles humoristiques à travers le Nouveau-Brunswick, était tombée à l’eau, en 2013. Le promoteur Marc Basque avait alors décidé de prendre une pause. Mais ce week-end, il ramènera le projet sur les rails.

«On est toujours ouvert à mettre du charbon dans le train et de continuer à avancer si l’intérêt est là», a avancé l’homme de Bathurst lors d’une entrevue téléphonique, jeudi.

Depuis 2003, le train a accueilli plus de 300 humoristes, dont de grandes pointures: Alexandre Barrette, Kim Lizotte, Billy Tellier et Pierre Hébert.

«Plusieurs d’entre eux sont passés chez nous avant d’être connus.»

À l’époque, M. Basque recrutait principalement ses artistes de l’École nationale de l’humour, à Montréal. Il souligne que Gérald Arseneault et Éric Thériault, les membres de L’Ensemble vide, faisaient partie du tout premier spectacle.

«Ils ont participé et gagné les auditions du Festival Juste pour rire en 1992. De plus, ils ont fait la première partie de grands spectacles, comme celui de Céline Dion, et de grands noms du circuit de l’humour au Québec. Ils ont aussi travaillé à la télévision comme comédiens et acteurs dans des documentaires.»

L’Ensemble vide célèbre son 30e anniversaire cette année et l’organisateur du Train de l’humour est ravi de pouvoir fêter cette étape à leur côté.

«On est vraiment content de retourner à Petit-Rocher; on adore le Train de l’humour et on adore jouer dans ce coin-là. Marc Basque nous a beaucoup aidés au cours de notre parcours alors on aime lui donner un coup de main à notre tour», a exprimé M. Arseneault.

Le conteux acadien Dominique Breau sera aussi de la partie. Samedi, il racontera comme à l’habitude des histoires aux élans d’autrefois.

«Je vais essayer d’explorer un peu plus mon côté humoristique. C’est sûr que je ne peux pas retirer le “conteux” de mes contes, mais je vais essayer d’y mettre plus de punch, partagé M. Breau. Ça va être une belle soirée; j’en suis certain.»

Justin Doucet, un violoniste originaire de Beresford, sera également sur place afin d’animer les deux représentations, à 14h et 19h à la salle multifonctionnelle de Petit-Rocher.