Laurie LeBlanc reçoit un prix prestigieux au Tennessee

Laurie LeBlanc est reparti des 5e Josie Music Awards, au Tennessee, avec le prix de l’Artiste country masculin de l’année. Cette distinction arrive à point nommé pour le chanteur de Bouctouche qui a entrepris l’enregistrement d’un premier album anglophone.

Sur le chemin du retour vers le Nouveau-Brunswick, Laurie LeBlanc a confié savourer pleinement ce prix qui l’a profondément ému.

«Vu qu’on a un projet anglophone qui s’annonce pour la nouvelle année, c’est certainement le fun d’avoir une reconnaissance là-bas, du côté anglophone. Disons que le timing est pas mal parfait et on est très honoré d’avoir été là et de représenter chez nous, l’Acadie et la province.

’est pas mal touchant», a affirmé Laurie LeBlanc, lorsqu’il a été joint par l’Acadie Nouvelle lundi.

Celui-ci a reçu le 56e prix de la cérémonie qui a duré tout près de six heures. Ce gala international récompense des artistes de plusieurs genres musicaux qui oeuvrent de façon indépendante. Des musiciens de plusieurs pays ont été récompensés, a fait savoir Laurie LeBlanc.

Il s’agirait du plus grand gala international consacré à la scène musicale indépendante. Des artistes non seulement des États-Unis, mais du Canada, de l’Amérique du Sud, de l’Espagne, des Pays-Bas et de la Grande-Bretagne étaient en nomination.

En montant sur la scène du Celebrity Theatre dans le Parc Dollywood à Pigeon Forge, au Tennessee, samedi, le chanteur acadien a rappelé au public de ne jamais abandonner ses rêves.

«La musique pour moi est une passion. Quand vous aimez quelque chose, il faut y aller avec patience, persistance et authenticité», a déclaré le chanteur lorsqu’il a reçu son prix.

Il salue aussi toute son équipe, dont sa gérante Jeannette LeBlanc, et ses admirateurs. Une dizaine de finalistes étaient en nomination dans cette catégorie.

Laurie LeBlanc admet qu’il a été surpris d’entendre son nom à l’annonce du lauréat.

Les organisateurs auraient reçu plus de 23 000 candidatures dans les différentes catégories.

«C’était déjà tellement beaucoup d’être parmi les 15 finalistes de la catégorie.»

Sur la route depuis 20 jours, Laurie LeBlanc s’est arrêté, entre autres, au Festival western de St-Tite où il a partagé la scène avec de grands noms de la musique country comme Renée Martel, Paul Daraiche, Marc Hervieux, Yves Lambert, Laurence Jalbert, Annie Blanchard, Manon Bédard et les Frères à Ch’val.

Le chanteur acadien sera du 7e Gala Country à la salle André Mathieu à Laval où il a récolté sept nominations, dont celles de l’album de chansons originales de l’année, auteur-compositeur de l’année, interprète masculin et chanson de l’année.

Ses spectacles Couleurs et Noël en Acadie sont également cités dans la catégorie des spectacles de l’année.

L’enregistrement de son album en anglais, When It’s right, it’s right avance bien. Il travaille avec le réalisateur Jason Berry à Miramichi et prévoit finaliser la production d’ici la fin de l’année pour lancer le disque après l’hiver 2020.