Éric Salvail subira son procès devant juge et jury

Éric Salvail subira son procès à compter du 4 novembre prochain.

L’enquête préliminaire de l’animateur et producteur déchu, pour laquelle on avait prévu trois jours, s’est finalement conclue beaucoup plus rapidement mardi matin au centre judiciaire Gouin.

Après un peu moins d’une journée et demie d’audiences, le juge Pierre Labelle de la Cour du Québec a estimé que les témoignages entendus justifiaient la tenue d’un procès pour Éric Salvail, qui est accusé d’agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration.

Quatre témoins, deux hommes et deux femmes dont l’identité et les témoignages ne peuvent être dévoilés en raison d’une ordonnance de non-publication, ont été entendus pour conclure la procédure, des témoins qui avaient été appelés par la défense et que la Couronne n’a pas interrogés.

Les gestes reprochés à la vedette de 50 ans se seraient produits en 1993.

La présumée victime, Donald Duguay, aujourd’hui âgé de 46 ans, avait témoigné la veille pour raconter les circonstances des événements, circonstances qui ne peuvent être rapportées non plus pour l’instant, mais qui deviendront publiques au fur et à mesure que les témoignages seront entendus en cours de procès.

L’identité de la victime, elle, a pu être rendue publique à la demande de M. Duguay, qui a dit vouloir témoigner à visage découvert.

Éric Salvail a demandé à subir un procès devant juge et jury.