Pour mieux t’aimer de Denise Bouchard et Gilles Doiron ouvrira le 33e FICFA

Le film Pour mieux t’aimer, réalisé par Denise Bouchard et Gilles Doiron, donnera le coup d’envoi au 33e Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA), le 14 novembre, au Théâtre Capitol, à Moncton.

Les organisateurs du FICFA ont dévoilé, mardi, les films d’ouverture et de fermeture de leur 33e rendez-vous. Le très attendu long métrage de fiction de Denise Bouchard et Gilles Doiron sera présenté en première mondiale à l’ouverture, tandis que le film culte français Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma, clôturera l’événement.

Tourné au Nouveau-Brunswick, Pour mieux t’aimer, sur un scénario de Denise Bouchard, raconte l’histoire d’une famille, dont la mère a disparu, il y a 30 ans, sans laisser de traces. Son mari et ses deux fils se sont reconstruit un semblant de vie comme ils ont pu, torturés par le questionnement. Quand une jeune Roumaine inconnue débarque pour leur apporter ce qui semble être les morceaux qui manquent à leur histoire, chacun doit faire face à ses démons, qui ne sont pas ceux que l’on pense.

«Nous sommes bien heureux et charmés d’ouvrir le FICFA avec ce film», ont confié les deux cinéastes qui avaient réalisé ensemble aussi le court métrage Bascule, en 2016.

Leur nouveau film sera en compétition pour le Prix La Vague de la meilleure œuvre acadienne moyen ou long métrage.

Lors de la soirée de clôture, le 22 novembre, au théâtre l’Escaouette, le public pourra découvrir le long métrage français Portrait de la jeune fille en feu.

Nommée 11 fois depuis son Prix du scénario au Festival de Cannes 2019, cette œuvre sur le regard et la naissance du désir raconte l’histoire de Marianne qui est peintre et qui doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. L’histoire se déroule en 1770. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne devra alors la peindre en secret.

Ce film qui fait partie de la sélection officielle du FICFA est en lice pour la Vague du meilleur long métrage de fiction international.

Cette œuvre sera précédée du court métrage, C’est le rock que j’ai aimé, réalisé par les Acadiennes Angie et Tracy Richard.

Contrairement aux années précédentes, la remise des prix se tiendra le jeudi 21 novembre au lieu du vendredi à la soirée de clôture.