Le duo Beauséjour: une rencontre magique entre l’Est et l’Ouest

D’un côté, il y a le vent du large de la côte Est et de l’autre, celui des prairies du Manitoba. Réunis par l’univers des grands espaces, Danny Boudreau et Jocelyne Baribeau forment le duo Beauséjour qui arrive dans le paysage musical avec un premier album éponyme.

Leur histoire a débuté au Gala Country au Québec et sur le plateau de la série télévisée Pour l’amour du country sur lequel Danny Boudreau est choriste. Celui qui a neuf albums à son actif a croisé Jocelyne Baribeau qui figurait parmi les artistes invitées. De cette rencontre inattendue est née l’idée d’entreprendre une tournée double-plateau en 2018.

«On a fait une tournée de 23 spectacles au Manitoba. À ce moment-là, c’était ses chansons et mes chansons et deux guitares. En tournée, elle m’a demandé si j’avais le goût d’écrire des chansons pour son prochain projet», a raconté Danny Boudreau.

Ainsi, l’auteur-compositeur-interprète de Petit-Rocher a composé une première pièce Lucille Starr qui est devenue l’amorce d’un projet en duo.

Cette pièce fait référence à la ressemblance entre les yeux de Jocelyne Baribeau et ceux de la chanteuse country de Saint-Boniface qui a enregistré Quand le soleil dit bonjour aux montagnes. La chanson est inspirée d’un commentaire du chanteur et animateur Patrick Norman qui lui a dit un jour: «Avec tes yeux de Lucille Starr, tu iras loin, tu iras far.»

«Elle (Jocelyne Baribeau) a aimé cette chanson, mais elle trouvait que ce n’était pas assez sombre pour du Jocelyne Baribeau, donc elle m’a proposé de faire un projet en duo. Nous avons commencé à écrire des chansons. Une fois qu’on avait l’ensemble de l’album, on est entré au studio La Classe à Memramcook pour enregistrer les chansons et on avait un album de prêt», a expliqué Danny Boudreau qui a réalisé le disque qui vient tout juste de paraître.

En choisissant le nom Beauséjour, le duo fait un clin d’oeil à l’Acadie et au Manitoba. Très présent en Acadie, Beauséjour résonne aussi au Manitoba qui compte une ville du même nom. De plus, Jocelyne Baribeau habite près de la sortie Beauséjour au Manitoba. Même si au départ le projet de former un duo en réunissant un artiste de l’Ouest et un de la côte Est peut paraître un peu fou, Danny Boudreau estime que les deux musiciens se rejoignent à travers les grands espaces et les réalités des minorités culturelles francophones.

«Si on prend l’Ouest canadien, surtout le Manitoba, ce sont des plaines à perte de vue et ici c’est la mer. Il y a aussi l’aspect des minorités culturelles francophones qui nous unit, je pense.»

Les voix se marient très bien et il y a de belles harmonies. L’auteur-compositeur-interprète souligne que Jocelyne Baribeau sort un peu de sa zone de confort avec ce premier album puisqu’elle navigue dans un univers plutôt folk habituellement et qu’elle a grandi dans un monde classique.

Des histoires en chanson

Le disque rassemble dix chansons qu’ils ont coécrites. À cheval entre le country américain et le country francophone avec un soupçon de folk, leurs chansons prennent leur source dans cette musique plus traditionnelle qui raconte des histoires. La pièce Au large des prairies représente bien leur univers. Ils dressent des parallèles entre l’Est et l’Ouest avec ce disque fortement inspiré par des personnages et des endroits.

«C’est vraiment un album qui a pris forme avec des personnages qui nous ont marqués ou qu’on aurait aimé connaître ou des endroits qu’on a visités ou qu’on aurait aimé visiter. Par exemple, il y a Lucille Starr, ma mère Julia. C’est le regard sur une société à travers des personnages et des endroits.»

Avec la sortie de l’album, le duo Beauséjour entreprendra une grande tournée à travers le pays avec quelques escales au Nouveau-Brunswick. Ils offriront l’une des plus grandes tournées jamais organisées par Contact Ouest.

«Je pense que le fait que c’est un projet pancanadien suscite de l’intérêt. On fait l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et les Territoires du Nord-Ouest.»

Ils seront à la Boulangerie Grains de folie, à Caraquet, le 1er novembre; au Studio 65, à Madran, les 2 et 3 novembre; à la Maison Tait, à Shediac, le 4 novembre; au Café C’est la Vie, à Moncton, le 5 novembre; ainsi qu’à la FrancoFête en Acadie, le 6 novembre.