Moncton: Journée de l’art pour la santé mentale

Un groupe de 16 artistes du sud-est du Nouveau-Brunswick tient une première Journée de l’art pour la santé mentale. Ce grand marché d’oeuvres d’art qui prend place au centre-ville de Moncton vise à aider financièrement un organisme qui offre des services en santé mentale aux jeunes.

Imaginé par un groupe de six artistes, dont Jacqueline LeBlanc, cet événement est organisé pour la première fois. Chaque créateur présentera quelques-unes de ses pièces dans cette exposition-vente qui aura lieu à l’atrium de l’édifice de la Croix Bleue, au centre-ville de Moncton, ce mercredi 27 novembre.

«Pour moi personnellement, c’est une cause qui me tient à coeur parce que j’ai perdu une personne très près de moi par le suicide et pour tout le groupe, c’est notre façon de redonner à la communauté», a expliqué l’artiste Jacqueline LeBlanc.

Des oeuvres sur textile, de la photographie, de la peinture, du vitrail, de la poésie, des sculptures et de la céramique figurent parmi les pièces à l’honneur dans le marché.

Bien connue dans le milieu artistique, Amber Léger réalisera une peinture en direct. Les gens pourront admirer, entre autres, les œuvres de la peintre Pauline Chapados, de la hookeuse Héléna Bourque et les livres de poésie et les photos de Margaret Eaton.

Jacqueline LeBlanc estime qu’il devrait y avoir près d’une cinquantaine d’oeuvres et de pièces en vente.

Vingt-cinq pour cent des recettes seront remises à l’organisme Atlantic Wellness Community Centre. Cette association sans but lucratif offre des services en santé mentale aux jeunes de 12 à 21 ans.

«On sait que les ressources ne sont pas toujours là pour les jeunes en état de crise. Par le temps qu’ils reçoivent de l’aide, ça peut prendre de trois à six mois. Dans ce centre, ils s’en occupent tout de suite. Nous avons trouvé que c’était une bonne cause.»

Pour une première année, le groupe ne s’est pas fixé d’objectif financier. Si l’activité s’avère un succès, le groupe envisage d’en faire un événement annuel. L’artiste Indu Varma est celle qui a instigué le projet en contactant les autres membres du groupe qui sont pour la plupart des artistes professionnels.

La Journée de l’art pour la santé mentale se déroulera mercredi, de 11h à 17h. Les visiteurs pourront entendre aussi la musique de Laurence Marie à la harpe.