Variantes: une exposition qui a du coeur

Variantes rassemble quatre artistes de générations différentes aux approches variées. Parmi eux, le doyen des arts visuels en Acadie, Roméo Savoie, qui offre une série d’oeuvres fraîchement sorties de son atelier.

La Galerie 12 à Moncton propose une nouvelle exposition Variantes à compter de vendredi qui rassemble le travail de quatre artistes: Nancy Schofield et sa fille Alex Schofield, Marc Blanchard et Roméo Savoie. L’Acadie Nouvelle a rencontré le groupe pendant le montage de l’exposition. Le regard brillant, Roméo Savoie parle de son travail en atelier avec beaucoup de passion.

«Je suis dans l’atelier toute la journée. Je peins immédiatement après le déjeuner jusqu’au soir vers 10h», a raconté l’artiste âgé de 91 ans qui ne songe pas du tout à s’arrêter.

Celui qui peint de façon automatique sans avoir de sujets ou de thèmes de départ se plonge dans la recherche visuelle. En exposant ses peintures (acrylique et vernis), il cherche à créer en quelque sorte une mélodie visuelle.

À ses côtés, sa fidèle amie, l’artiste-peintre Nancy Schofield propose un grand tableau sur la guerre. Son œuvre puissante est inspirée de la bataille de Clontarf en Irlande au 11e siècle pendant laquelle 7000 hommes sont morts en une journée. Composée de deux pièces, cette œuvre intègre aussi plusieurs symboles en lien avec ce combat sanglant.

«C’était une idée que j’avais depuis longtemps d’exprimer dans une œuvre les émotions des hommes qui se battent», a indiqué l’artiste.

C’est la deuxième année que le groupe expose ensemble. Nancy Schofield apprécie l’énergie du groupe.

«C’est tellement une belle énergie que nous avons partagée. Aussi, je pense que c’est très important pour donner l’inspiration et le courage aux autres artistes.»

Sa fille Alex Schofield présente une série d’oeuvres sur tissu où le coeur occupe une place de choix. Quelques-uns de ses tableaux font référence aux arts domestiques et à un mouvement de décoration des années 1970. Ce sont aussi des métaphores sur le coeur.

«Pour moi, le coeur est tout, à la fois au sens figuré et littéral. Si le coeur ne travaille pas dans le corps, il n’y a rien qui fonctionne. C’est comme les émotions.»

Marc Blanchard expose une série de photographies que l’on pourrait qualifier d’abstraites. Elles ont été réalisées à partir d’images prises dans la nature. En utilisant la technique des expositions multiples, il arrive à transformer les paysages, faisant appel à l’imaginaire et au rêve. Le photographe aime laisser de la place à l’interprétation dans ses œuvres photographiques.

«Quand je sors avec ma caméra, j’essaie d’imaginer des choses en voyant les paysages.»

Le vernissage de l’exposition Variantes se tient ce vendredi 29 novembre dans le cadre d’un 5 à 7 à la Galerie 12 du Centre culturel Aberdeen. Lors du vernissage, l’artiste Colleen Furlotte présentera une pièce musicale réalisée à partir de la poésie de Nancy et Alex Schofield. L’exposition sera en montre jusqu’au 1er janvier 2020.