Linda Arseneault: l’amour et la vie de campagne sur disque

L’amour et la vie de campagne animent Linda Arseneault qui, pendant près de 15 ans, a chanté avec la Famille Arseneault. L’auteure-compositrice-interprète qui partage aujourd’hui son temps entre la mer et la musique lance deux nouveaux albums, en français et en anglais, fortement inspirés de sa vie à la campagne.

Pendant près de dix ans, jusqu’en 2009, la Famille Arseneault, qui regroupait entre 11 et 14 membres d’une même famille, a fait vibrer l’Acadie avec sa musique à saveur traditionnelle. En 2010, le groupe qui a réduit ses effectifs à sept musiciens a changé de nom pour simplement s’appeler Arseneault.

Pendant toutes ces années, Linda Arseneault en a été la chanteuse principale et celle qui a composé la plupart des chansons.

Le groupe donnait au moins une trentaine de spectacles chaque été. Une fois l’aventure terminée, la chanteuse n’a pas cessé de composer.

Depuis 2016, elle a sorti deux albums et un mini disque.

Cette semaine, elle arrive avec deux versions d’un même album intitulé Redneck Girl. Il s’agit des versions anglaises et françaises des mêmes chansons qui sont réunies sur deux albums différents.

Si elle a choisi le titre Redneck Girl, c’est que la chanteuse se définit comme une femme de campagne. Elle a troqué ses vêtements de ville pour des bottes de «rubber», s’amuse-t-elle à raconter. Redneck Girl c’est aussi le titre d’une chanson et le nom du bateau de pêche de son mari, Jeff Parsons, qui a d’ailleurs collaboré à l’album.

«J’adore la musique, la vie, mon jardin. Je vis à la campagne et le disque reflète un peu où je suis rendue dans ma vie», a confié l’artiste qui demeure depuis quelques années à Murray Corner, près du parc provincial de la Plage Murray, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Elle enregistre ses albums au studio de Paul LeBlanc à Bouctouche. Sans pour autant délaisser le style traditionnel, elle a pris un virage country alliant les ballades et les rythmes festifs sur des textes bien ancrés dans le quotidien.

Plusieurs musiciens ont collaboré à ce disque dont Joël Robichaud au piano, Matt Hayes au violon, Sylvain Pouliot, Vanessa Lynn Small et Louis Cormier aux harmonies. Avec des titres comme Marions-nous sur un bateau et Nos vœux de mariage, l’amour est au coeur de ce projet qui explore divers sujets, confie l’auteure-compositrice-interprète qui a écrit plusieurs chansons avec son compagnon de vie. Les deux univers se sont rencontrés.

«Astheure, mon mari joue sa guitare, il chante avec moi et on écrit ensemble. Moi, je travaille avec lui sur son bateau de pêche.»

En choisissant d’offrir un album dans les deux langues, elle veut ainsi rejoindre le public anglophone, ses amis et sa belle-famille. Un album dans les deux langues officielles, pourquoi pas, estime l’artiste.

«J’ai toujours écrit en français de la musique acadienne. Mais ma vie a pris un nouveau tournant, je me suis remarié et je vis maintenant à Murray Corner. C’est un petit paradis. Je suis beaucoup influencé par le monde dans ma vie, les événements qui se passent et les amours. Souvent les gens disent: ‘‘Fais attention à ce que tu dis, ça pourrait se retrouver dans une des chansons de Linda!’’»

Les deux albums seront disponibles en magasin à compter du 10 janvier et sur les plateformes numériques le 16 janvier.

Linda Arseneault lancera son album à la radio d’Amherst, le 16 janvier.

Pour l’instant, l’auteure-compositrice-interprète ne sait pas encore si elle donnera des spectacles. Elle a reçu quelques invitations pour l’été prochain.