Toute la vérité sur la virée des Newbies à Montréal

La virée éclair des Newbies à Montréal a fait beaucoup jaser sur les médias sociaux. Si leur présence comme invités à Tout le monde en parle était en réalité un canular imaginé par les comédiens, toutes les autres activités prévues se sont matérialisées, assurent André Roy, Christian Essiambre et Luc LeBlanc.

Très satisfait de son bref séjour de cinq jours à Montréal, le trio a réussi à capter l’attention du public et à faire une entrée plutôt remarquée partout où il s’est arrêté à Montréal.

Les Newbies ont enflammé les médias sociaux lorsqu’ils ont annoncé qu’ils seraient parmi les invités de l’émission Tout le monde en parle. Certaines personnes étaient sceptiques tandis que d’autres y ont cru. En fait, ils étaient sur le plateau de l’émission dans les studios de Radio-Canada, non pas comme invités, mais dans le public. Ils ont tout de même eu un accès privilégié aux coulisses du talk-show, leur permettant ainsi de prendre des égoportraits avec Dany Turcotte et certains invités.

Les photos ont été partagées sur les médias sociaux au lendemain de l’enregistrement de l’émission.

André Roy a expliqué qu’en préparant leur séjour à Montréal, il y a de ça déjà quelques mois, ils ont contacté des recherchistes de l’émission Tout le monde en parle.

«Nous n’avons pas été invités pour cette fois-ci, mais nous espérons que comme tout le monde parle du fait que nous n’avons pas été, a créé peut-être un petit buzz qui s’est rendu à leurs oreilles.»

Luc LeBlanc souhaiterait qu’il y ait davantage d’artistes de l’Acadie qui soient invités à cette émission qui, rappelle-t-il, est diffusée sur une chaîne publique nationale. À ce jour, peu d’artistes acadiens ont été invités à cette émission de grande écoute.

Un bel accueil

L’horaire de la fin de semaine a été chargé, conjuguant entrevues et prestations. Ils ont disputé chaudement un match contre la Ligue nationale d’improvisation qui s’est terminé avec un pointage de 3 à 2 pour les Newbies.

Plus de 600 spectateurs ont assisté à ce match au Club Soda.

Luc LeBlanc a offert une prestation au club de comédie Le Bordel dans le cadre d’un gala. D’après Christian Essiambre, l’humoriste a littéralement cassé la baraque. Les gens ne pouvaient plus s’arrêter de rire.

Luc LeBlanc confie qu’il a réalisé ainsi un rêve.

«Arrivé là-bas, c’était le fun de voir qu’on pouvait mettre en action toutes les expériences qu’on avait acquises au fil de toutes ces années-là», a commenté le comédien et humoriste.

Partout où ils sont passés, on les a invités à revenir. Comme prévu, le trio s’est produit au club de comédie Le Terminal, a offert des entrevues à la station CKOI-FM, à l’émission Pénélope à Radio-Canada, ainsi qu’au balado Le carré de sable de Pierre-Bruno Rivard. Ils sont allés faire un tour à l’École nationale de l’humour.

André Roy est convaincu que ce bref voyage a réussi à les rapprocher de leur public. L’accueil a été formidable. Ce voyage visait à réaliser la composante numérique de la deuxième saison des Newbies. À travers les 13 capsules réalisées par Julien Cadieux, les gens pourront suivre les trois humoristes qui tentent de percer le marché montréalais.

«On a senti qu’on avait conquis un public qui n’est pas un public qui est conquis d’avance. C’était spécial», a confié Luc LeBlanc.

Sur le chemin du retour vers Moncton, ils ont discuté de la suite des choses et des possibilités de collaboration pour le futur, maintenant que la deuxième saison est à la veille d’être diffusée. Les trois comédiens ont envie plus que jamais de réaliser des projets ensemble.

«On a le goût de surfer sur cette vague-là parce que ç’a été un méchant buzz», a ajouté Christian Essiambre.

Est-ce que ce sera un groupe d’humour, un balado ou autre chose? Ils ne le savent pas encore, mais une chose est certaine, ils souhaitent ardemment que le diffuseur (Unis TV) donne le feu vert pour une troisième saison des Newbies. C’est à suivre.