À la découverte de l’Acadie littéraire

Dans la foulée d’une vaste opération de promotion de la littérature jeunesse acadienne au Québec, les Éditions Bouton d’or Acadie lancent une carte géographique littéraire.

Viens lire l’Acadie propose un itinéraire littéraire jeunesse qui se déploie dans les quatre provinces de l’Atlantique, incluant des invitations vers la France, les îles Saint-Pierre-et-Miquelon et la Lousiane.

Jointe à Gatineau où elle participe au Salon du livre de l’Outaouais, la directrice des Éditions Bouton d’or Acadie, Marie Cadieux, estime que ce nouvel outil permettra de faire connaître davantage la littérature jeunesse aux lecteurs du Québec.

«On arrive difficilement à percer le marché malgré tout ce qu’on fait et une présence assidue. Nous avons un des plus gros distributeurs au Québec, mais c’est difficile. On se rend compte que les gens ne connaissent pas les auteurs et les livres», a déclaré Marie Cadieux.

L’éditrice de Moncton qui se rend régulièrement dans la province voisine pour des tournées scolaires, des salons du livre et des rencontres avec des artisans du monde du livre souligne que bien qu’il y ait une ouverture, les Québécois ont très peu de connaissances sur ce qu’est l’Acadie.

«C’est assez curieux malgré tout ce qu’on a pu dire et faire. Ce n’est pas forcément de la mauvaise volonté, mais les gens sont happés par leur quotidien. Il pense que l’Acadie c’est un tintamarre, Caraquet le 15 août, mais ils ne savent pas qu’il y a une littérature avec des maisons d’édition.»

Certains connaissent quelques écrivains comme Antonine Maillet, France Daigle, Jacques Savoie, Herménégilde Chiasson ou encore Serge Patrice Thibodeau, mais c’est assez restreint.

En créant une carte des régions acadiennes associées à des œuvres littéraires, elle espère ainsi attirer l’attention du public et de l’ensemble des intervenants du milieu du livre sur la littérature jeunesse acadienne.

La maison d’édition a sélectionné 21 titres d’autant d’auteurs et illustrateurs publiés chez Bouton d’or Acadie. Ces ouvrages portent soit sur des sujets acadiens ou racontent des histoires ancrées sur le territoire.

Pour chaque région, des livres ont été associés. Par exemple, Le colosse des neiges de Campbellton de Denis M. Boucher se trouve à Campbellton et le roman de Françoise Enguehart, Le pilote du Roy, figure sous l’enseigne de Saint-Pierre-et-Miquelon.
Des incontournables de la littérature jeunesse comme Diane Carmel Léger, Marie-France Comeau, Denis M. Boucher, Réjean Roy et Marguerite Maillet se retrouvent dans la sélection.

À cette carte, la maison d’édition a inclus une ligne du temps très sommaire sur l’histoire de l’Acadie et de la littérature. Un texte historique sur la littérature acadienne et des autocollants complètent le tout.

«C’est quelque chose de joli, d’amusant et de facile. Ça ne se prétend pas être un cours universitaire sur l’édition. C’est un objet de promotion et de mise en valeur des auteurs.»

Imprimée à 5000 exemplaires, la carte qui est un grand feuillet illustré pliable sera distribuée aux libraires, aux bibliothécaires, aux enseignants, membres d’associations et au public dans les salons du livre.

Le lancement aura lieu au Salon du livre de l’Outaouais ce samedi en présence de quelques auteurs.

La maison d’édition entend être encore plus présente dans les salons du livre au Québec au cours de la prochaine année.