Huit femmes de retour sur scène cet été

La comédie Huit femmes revient sur scène cet été. La reprise de cette création du Théâtre populaire d’Acadie pourrait bien annoncer le retour d’une programmation estivale pour la compagnie de Caraquet.

Cette œuvre mise en scène par Diane Losier qui a remporté un vif succès en 2019 regroupe huit comédiennes-chanteuses de l’Acadie. Le TPA fait le pari que la magie opérera de nouveau cet été.

Le directeur artistique du TPA, Allain Roy, souligne qu’il y a une grande demande des gens qui veulent voir la pièce ou même la revoir. En 2019, cette comédie au style classique qui a été présentée en tournée dans neuf villes du Nouveau-Brunswick a été vue par plus de 1800 spectateurs.

Considéré comme un des grands moments culturels de l’année, la pièce Huit femmes a conquis le coeur du public.

«L’équipe avait le goût de se remettre ensemble pour la présenter à nouveau. Dans le cadre de l’été, ça permet au public, à la parenté et aux touristes de pouvoir voir notre savoir-faire», a partagé Allain Roy.

Stéphanie Bélanger, Katherine Kilfoil, Sandra Le Couteur, Anika Lirette, Katrine Noël, Claire Normand, Joannie Thomas et Marie-Pierre Valay-Nadeau jouent et chantent dans cette pièce de Robert Thomas, revisitée par l’auteure acadienne Christiane St-Pierre qui lui a donné une couleur locale.

La production du TPA intègre quelques chorégraphies et des chansons signées par des auteurs-compositeurs de l’Acadie.

«Ç’a vraiment été le succès au TPA depuis de nombreuses années. Même si c’est une pièce qui se passe à Noël, on se laisse vite emporter par l’intrigue et c’est la dimension de la touche acadienne, particulièrement avec les chansons, qui a aussi séduit», souligne Allain Roy.

Huis clos policier, la pièce Huit femmes nous entraîne dans une affaire de meurtre dans laquelle famille, amis et domestiques deviennent tour à tour les suspects. L’histoire se déroule dans une grande demeure de campagne où l’homme de la maison est retrouvé poignardé. Il neige abondamment dehors et toutes les occupantes de la maison sont confinées à l’intérieur. S’enchaîne alors une suite de situations plutôt cocasses. La tension monte d’un cran et chacune sera amenée à révéler un secret.

La pièce sera présentée du 4 au 8 août au Centre culturel de Caraquet à peu près en même temps que le début du Festival acadien. C’est un des moments forts de la saison touristique dans la Péninsule acadienne.

Ce sera le même spectacle avec la distribution originale. Le TPA veut ainsi marquer un grand coup et possiblement relancer une programmation estivale. Allain Roy raconte qu’à ses débuts, la compagnie de théâtre présentait du théâtre d’été. Par la suite, la programmation s’est élargie en ajoutant des tournées et une saison régulière à l’automne et à l’hiver.

«Notre désir est de revenir à ça, d’avoir des créations chaque été. Je pense que Huit femmes est une façon de redémarrer cette tradition qui a déjà existé.»

Le TPA songe aussi à organiser une nouvelle tournée de la pièce Huit femmes au cours de la prochaine année.

«C’est encore à l’étude. On va voir au fur et à mesure comment les gens répondent», a ajouté Allain Roy.