Tournoi d’improvisation en vue des Jeux de la francophonie canadienne

Du 13 au 15 mars, 12 équipes d’improvisation se rendront à Moncton pour représenter leur école secondaire au Tournoi de qualification provincial d’improvisation. Cette rencontre vise à choisir l’équipe qui représentera le Nouveau-Brunswick aux Jeux de la francophonie canadienne qui se tiendront à Victoria en Colombie-Britannique, en juillet 2020.

Douze écoles secondaires seront représentées au tournoi qui se déroule à l’école l’Odyssée. Ce dernier déterminera quelles huit équipes se classeront pour le Championnat provincial «La Gougoune dorée» prévu en mai 2020 à la Polyvalente W.A.-Losier, de Tracadie, en plus de déterminer laquelle représentera la province à l’échelle nationale cet été.

«La Qualif est le tournoi où toutes les équipes actives du réseau secondaire d’improvisation du Nouveau-Brunswick se retrouvent, et c’est là qu’elles tissent des liens serrés et qu’elles partagent leurs approches au spectacle. Voilà la véritable source de leur engouement, quels que soient les enjeux», souligne le président d’Improvisation NB, Michel Albert.

C’est un sentiment que partage Arièle Surette, joueuse de l’Odyssée.

«J’ai eu l’heureuse chance d’assister à quelques tournois à d’autres écoles et ces événements ont toujours été amusants…J’ai bon espoir que notre école sera toute aussi accueillante et agréable pour les équipes invitées.»

Malgré les enjeux du tournoi, les organisateurs et entraîneurs tiennent à encourager une compétition saine. «C’est une discipline où, pour réussir, il faut activement jouer avec l’autre équipe, non pas contre, et nos joueurs comprennent bien ça», explique la directrice générale d’Improvisation NB et organisatrice de l’événement, Isabel Goguen.