La vague de fermetures et d’annulations se poursuit dans le milieu culturel

La crise du coronavirus continue d’affecter le milieu culturel en forçant les organismes de la province à annuler ou à reporter leurs événements. Voici donc quelques événements et lieux culturels qui ont décidé de fermer leurs portes et de suspendre leurs activités afin de suivre les consignes de Santé publique du Nouveau-Brunswick pour éviter la propagation de la COVID-19.

Le Salon du livre d’Edmundston, qui devait se tenir du 2 au 5 avril à la Cité des Jeunes A.-M. Sormany, n’aura pas lieu.

Le Centre culturel Aberdeen à Moncton a également fermé ses portes et suspendu toutes ses activités. Cette décision est en vigueur au moins jusqu’au 27 mars. Tous les événements qui devaient se tenir d’ici là sont donc annulés ou reportés. Spectacles, lancements, jams, vernissages, soirées dansantes sont annulés. Le Centre abrite des galeries d’art, une école de danse, une garderie, des ateliers d’artistes, des organismes culturels, une maison d’édition et une salle de spectacle. Le restaurant les Brumes du Coude situé dans le Centre offrira des repas à emporter, tous les jours, entre 11h et 14h, via l’accès par la terrasse.

Jusqu’à avis contraire, le Monument-Lefebvre sera fermé au public temporairement. Pour l’instant, les spectacles prévus en avril sont maintenus. S’il y a des changements, la direction communiquera avec les détenteurs de billets.

Le Théâtre populaire d’Acadie a décidé de suspendre ses activités et de fermer ses bureaux. Cette décision compromet quelques spectacles, dont Hidden Paradise et la pièce L’incroyable légèreté de Luc L. prévue le 2 avril qui pourrait être reportée. Le Festival de théâtre jeunesse en Acadie, prévu du 24 au 26 avril, sera peut-être remis au mois de mai.

Rappelons aussi que les musées, les cinémas et plusieurs autres lieux culturels comme les galeries d’art sont fermés temporairement, remettant ainsi à plus tard plusieurs événements.