Les Éloizes sont reportés à l’automne

L’Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) a décidé de remettre les Éloizes à la fin septembre. Cette décision de reporter au lieu d’annuler l’événement apporte un peu d’espoir dans cette période d’insécurité où la plupart des manifestations artistiques sont compromises en raison de la pandémie de coronavirus, estime la productrice et directrice générale de l’association, Carmen Gibbs.

Les Éloizes, qui devaient se tenir du 29 avril au 2 mai, sont reportés à l’automne, soit du 30 septembre au 3 octobre.

Il auront lieu comme prévu à Petit-Rocher et la programmation devrait être sensiblement la même que celle qui a été annoncée le 11 mars.

Carmen Gibbs explique que les responsables de l’association ont pris le temps d’évaluer les différents scénarios avant de rendre une décision. Selon celle-ci, il était devenu évident que les Éloizes ne pourraient pas se dérouler au printemps. Or l’AAAPNB a voulu trouver une solution. En reportant l’événement au lieu de l’annuler, l’association pourra ainsi honorer environ 125 contrats d’artistes.

«Les Éloizes sont vraiment quelque chose d’important et dans l’insécurité que vivent les artistes maintenant, on a voulu voir comment on pouvait atténuer l’impact au moins en maintenant cet événement-là. On s’est dit pourquoi annuler alors qu’on peut reporter», a déclaré Carmen Gibbs.

«Avec la communauté, il fallait évaluer les dates possibles où les infrastructures étaient libres et aussi on voulait se donner une date la plus probable possible et assez loin pour qu’il y ait des chances que la pandémie soit derrière nous.»

Comme prévu, l’événement proposera une multitude de manifestations dans toutes les disciplines artistiques. La Soirée des Éloizes qui vise à célébrer l’excellence des arts en Acadie, se tiendra le 3 octobre.

«En fait, c’est un message d’espoir dans cette crise-ci que la vie va recommencer et qu’on est capable de reporter des événements même si on vit une période de pandémie.»

L’équipe des Éloizes travaille déjà à la réorganisation de l’événement et s’assure de vérifier les disponibilités des artistes pour les nouvelles dates.

Le maire de Petit-Rocher, Luc Desjardins, est ravi que l’événement puisse avoir lieu malgré la situation difficile actuelle.

«Nous sommes certes déçus, mais en même temps heureux que l’événement pourra se tenir à l’automne. C’est un rendez-vous à ne pas manquer», a-t-il mentionné par voie de communiqué.

La programmation qui sera mise à jour sera annoncée plus tard. La vente des billets sera en pause pendant quelques semaines.

Fonds d’aide

Par ailleurs, l’AAAPNB poursuit ses démarches afin de s’assurer que les artistes et les travailleurs culturels ne soient pas oubliés dans les mesures pour venir en aide aux Canadiens touchés par la pandémie. Des lettres ont été envoyées aux premiers ministres Blaine Higgs et Justin Trudeau.

«Nous avons eu un retour de son chef de cabinet (Blaine Higgs) qui nous a dit qu’il amènerait ça au premier ministre et au comité provincial fédéral pour discuter de la pandémie», révèle Carmen Gibbs.

Quant aux annonces fédérales qui ont été faites pour les travailleurs autonomes, l’AAAPNB veut s’assurer que ces mesures incluent aussi les travailleurs culturels et les artistes qui ont perdu des revenus à cause de l’annulation d’événements et de spectacles. L’organisation souhaite obtenir des précisions concernant les programmes d’aide pour les travailleurs autonomes.