L’exposition Têtes enflées: les graphistes de demain

Les finissants en conception graphique du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, campus de Dieppe, se préparent à présenter leur premier vernissage virtuel. Intitulé Têtes enflées, l’exposition rassemble une cinquantaine de projets différents, dont l’image de la FrancoFête en Acadie 2020.

Enseignante au programme de conception graphique depuis 1991, France Roberge a vu au cours de sa carrière l’évolution de la pratique vers les nouvelles technologies. Celles-ci n’auront jamais été aussi présentes. En raison de la crise sanitaire actuelle, les quatre finissants ont dû revoir leur façon de travailler et de préparer leur exposition de fin d’études. Depuis le début du confinement, tout comme dans beaucoup de milieux, chacun travaille de chez soi.

«Nous avons terminé le cours de façon virtuelle, alors le défi a été de s’organiser pour être capable de communiquer et d’avoir une certaine uniformité au niveau des choses qu’ont allait mettre sur le site web», a expliqué l’enseignante et coordonnatrice de l’exposition, France Roberge.

Le thème des têtes enflées est en quelque sorte un clin d’oeil humoristique à leur apprentissage au collège et aux qualités qu’ils ont réussi à développer.

«Ils sont arrivés ici il y a deux ans en ne sachant pas grand-chose et puis maintenant, ils se trouvent pas mal bons, alors ils se sont un peu enflé la tête avec ça (rire). C’est de là que le thème est parti avec humour et c’est en toute modestie et sans prétention qu’ils présentent leurs projets», a expliqué l’enseignante.

Selon Mme Roberge, le défi a été de coordonner le tout à distance pour assurer une cohérence à l’exposition. Les technologies facilitent grandement le travail.

Des logos, de la papeterie, des images d’entreprises, des dépliants, des brochures, des sites web, des emballages, des affiches composent leurs portes-folios. Dans cette cinquantaine de projets, figurent aussi tout le visuel de la prochaine FrancoFête en Acadie qui été réalisé par le finissant Guy-Luc Thériault. Bref, l’exposition rassemble une variété de projets.

Le vernissage se tient de façon virtuelle sur le site www.tetesenflees.com ce vendredi (24 avril) à 19h. Quelques minutes avant 19h, toutes les œuvres seront mises en ligne. Les finissants feront aussi une présentation par le truchement d’une vidéo.

«C’est comme un vrai vernissage, mais chacun dans sa bulle.»

Présentée par la Galerie Parallèle, l’exposition rassemble le travail des quatre finissants du programme de conception graphique: Norélice Mboutou, Pierre Nadeau, Émilie Pardoën et Guy-Luc Thériault. Le site web sera accessible jusqu’en avril 2021.