Jean-Marc Couture se la joue cool en confinement

En confinement, Jean-Marc Couture est loin d’avoir remisé sa guitare. Bien au contraire, l’artiste acadien a plutôt profité de ce temps pour enregistrer une pièce des Rolling Stones, une version dans laquelle on peut notamment admirer ses talents de multi-instrumentiste.

L’auteur-compositeur-interprète originaire de Val-d’Amour profite de cette période de confinement pour s’amuser un peu. Au cours des derniers jours, il a mis en ligne une vidéo où on le voit interpréter une version maison de la pièce Miss you des Rolling Stones.

«C’était plus comme une blague au départ, un clin d’œil sans prétention. Puis d’un petit projet, ça s’est transformé en une aventure qui aura finalement pris trois semaines intensives de travail», raconte Jean-Marc Couture.

Dans la vidéo qu’il a lui-même réalisée, on le voit notamment jouer de la batterie, de la basse, de la guitare et, bien évidemment, chanter.

«Je suis loin de pouvoir remplacer mon batteur ou mon bassiste, car eux maîtrisent parfaitement leur instrument. Mais j’en connais suffisamment pour pouvoir m’amuser et faire des maquettes qui ne sonnent pas trop mal. Chose certaine, j’aimerais beaucoup mieux jouer avec mon band que seul dans mon studio, cette connexion humaine me manque», souligne l’artiste.

Outre cette pièce du groupe britannique, Jean-Marc profite de cette période pour écrire et enregistrer les maquettes de pièces qui devraient composer son prochain mini album (EP). Et du temps, il en a devant lui.

«Le printemps est toujours une période moins occupée où je me permets d’écrire, composer et enregistrer. Là, j’ai bien l’impression que ma période de création va durer un peu plus longtemps, peut-être tout un été. Habituellement, j’ai quelques spectacles ici et là par semaine. Là, tout est annulé», souligne le musicien.

Dans les faits, tous ses spectacles, festivals, apparitions prévues durant l’été ont été reportés. Cette situation n’est d’ailleurs pas sans lui causer certains soucis.

«C’est l’été que les choses se passent, que le gros des revenus annuels des artistes se fait. On ne fait pratiquement plus d’argent avec la vente d’album en raison, entre autres, des plateformes musicales comme Spotify. Les spectacles, c’est ce qui garde en vie de nombreux artistes. Ce sera donc définitivement une année assez contraignante», note-t-il.

Celui-ci a par ailleurs quelques chansons de prêtes pour son nouvel EP en anglais dont une première pièce pourrait sortir très prochainement. Et si le confinement doit se poursuivre, les enregistrements se feront à distance.

«Tous mes musiciens ont le nécessaire chez eux pour enregistrer leurs parties avec un son de qualité studio. On s’est organisé en prévision de faire tout ça chacun de notre côté et avec un son professionnel. On n’a pas le choix de trouver des solutions et il faut prendre ça du bon côté. Pour ma part, cela signifie que j’ai plus de temps pour peaufiner mes prochaines pièces, ce qui n’est pas mal en soi», estime-t-il.

Sinon d’ici la parution de son EP, ce dernier pourrait revenir avec une autre reprise d’artiste. D’ici là, l’interprétation de Jean-Marc Couture de la chanson Miss you a été mise en ligne sur YouTube.