La FrancoFête en Acadie 2020 se réinvente et passe au virtuel

Au lieu d’annuler ses activités, la FrancoFête en Acadie tiendra son événement annuel de façon virtuelle afin de respecter les recommandations de la santé publique qui interdit les grands rassemblements jusqu’au 31 décembre 2020.

Les responsables de la FrancoFête en ont fait l’annonce jeudi. L’événement qui rassemble des diffuseurs, des artisans de la scène et des artistes de l’ensemble de la Francophonie se tiendra du 2 au 8 novembre prochain. Comme l’explique la directrice générale de RADARTS et de la FrancoFête, Jacinthe Comeau, l’événement a dû se réinventer comme l’ensemble du monde du spectacle.

«Nous sommes encore à développer le concept, mais nous pouvons déjà annoncer que nous souhaitons maintenir plusieurs volets de la programmation habituelle de l’événement qui s’adresseront aux diffuseurs, à la communauté artistique et à l’industrie de l’Acadie, de la francophonie canadienne, du Québec et de l’international», a-t-elle déclaré.

Ateliers, formations, extraits de spectacle, rencontres clin d’oeil, remise de prix, flash culture pour les jeunes du secondaire, volet international et rencontres professionnelles figureront parmi les activités à la programmation. La gérante d’artiste, Carol Doucet, se réjouit de la décision de la FrancoFête.

«C’est tellement important parce que ce n’est pas juste un festival. C’est un événement contact», a-t-elle affirmé.

Faire circuler les artistes

Au-delà de son aspect festif, la FrancoFête est avant tout un grand marché des arts de la scène francophone qui habituellement offre une place importante aux artistes de l’Acadie que ce soit en musique, en danse, en théâtre ou en humour. L’événement contribue à faire circuler les artistes. En présentant des vitrines de qualité en ligne, les diffuseurs pourront faire ainsi leur sélection de spectacles pour l’année suivante, souligne Carol Doucet.

«Les artistes ont déjà perdu plusieurs vitrines (extraits de spectacle), comme en France, en Louisiane et au Canada (en raison de la pandémie). Ce n’est pas juste de perdre des revenus pour cette année, c’est d’en perdre pour l’année suivante, donc c’est comme si notre travail a pris quasiment deux années de retard. Donc, bravo à la FrancoFête!», a exprimé Mme Doucet qui voit dans cette décision une belle lueur d’espoir.

La période d’inscription gratuite pour les vitrines et au répertoire d’offres de spectacle est déjà ouverte et se poursuit jusqu’au 31 mai. Plus de détails sur la programmation seront annoncés dans les mois à venir.

Par ailleurs, les diffuseurs membres de RADARTS (Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène) tiendront une rencontre virtuelle le 6 mai afin de discuter des prochaines étapes possibles pour la programmation 2020-2021 des tournées RADARTS et Cerf-Volant.