Les Éloizes sont une fois de plus reportés

Pandémie oblige, les Éloizes sont à nouveau remis à plus tard. L’Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) a annoncé, lundi, que l’événement se tiendra du 28 avril au 1er mai 2021 à Petit-Rocher.

Les Éloizes qui devaient se tenir ce printemps ont été reportés une première fois du 30 septembre au 2 octobre. Le plan de rétablissement du gouvernement du Nouveau-Brunswick prévoit l’interdiction de grands rassemblements et de concerts jusqu’à la fin de l’année, sous réserve de modification. Dans ce contexte, l’Association a décidé de repousser à nouveau les Éloizes. Au lieu d’annuler ou d’opter pour une version virtuelle de l’événement, l’AAAPNB préfère déplacer les Éloizes d’une année. Comme il s’agit d’une manifestation bisannuelle, cela donne un peu plus de latitude aux organisateurs.

«On aurait pu opter pour une version virtuelle, ç’aurait été bien, mais je ne suis pas sûre que ça aurait donné le prestige que ça peut avoir pour les finalistes, pour le prix Hommage et pour les retombées dans la communauté. C’est clair que ça (une version virtuelle) ne mettait pas de l’avant Petit-Rocher et ça n’aurait pas eu le prestige que peut avoir l’événement dans son entier… Cela nous permettra aussi de faire partie un peu de la solution de la relance», a déclaré la directrice générale de l’AAAPNB, Carmen Gibbs.

Selon celle-ci, le fait de tenir cette manifestation physiquement dans une région a beaucoup plus d’impact économique pour les artistes et les travailleurs culturels.

«Je ne pourrais pas signer 125 contrats d’artistes en virtuel. La communauté de Petit-Rocher est très contente qu’on essaie de maintenir cette édition-là en espérant cette fois-ci qu’on a choisi une bonne date.»

D’ici là, les organisateurs devront recommencer le travail quasiment à zéro. Ils doivent s’assurer que les infrastructures sont en place et que les finalistes et les artistes sont toujours disponibles. Or en le repoussant d’une année, pour le tenir à peu près à la même période que d’habitude, ils pourront offrir sensiblement la même programmation, incluant l’activité prévue pour l’ouverture de la pêche. Mme Gibbs estime que les Éloizes constituent certainement un beau rendez-vous pour démarrer le printemps.

«Si la pandémie est terminée à cette période-là, je crois que les gens auront besoin de se rassembler, de festoyer et de se toucher.»

Les Éloizes 2021 mettront en valeur les finalistes déjà annoncés plus tôt dans l’année. L’AAAPNB compte aussi tenir des Éloizes en 2022, afin d’honorer les artistes pour les productions de 2019 à 2021. «Nous avons la capacité de tenir des Éloizes en 2022, comme prévu, mais ça va dépendre aussi combien longtemps le milieu artistique sera paralysé parce qu’il faut avoir assez de productions pour qu’on puisse avoir le prestige qui va avec les Éloizes. C’est peut-être ça l’inconnu.»

La programmation des Éloizes 2021 sera annoncée plus tard, tout comme la vente de billets qui pour l’instant est en pause.

Par ailleurs, l’Assemblée générale annuelle de l’Association se tiendra de façon virtuelle le jeudi 25 juin 2020.