Est-ce vraiment la fin pour les Newbies?

Après 23 épisodes, la comédie télévisée Les Newbies tire sa révérence. Même si Unis TV ne va pas de l’avant avec une troisième saison, le trio d’humoristes n’a pas dit son dernier mot puisque de nouveaux projets se pointent à l’horizon.

Les artisans de la série d’humour acadienne auront attendu jusqu’à la dernière minute avant de connaître les intentions du diffuseur quant à la production ou non d’une troisième saison. L’équipe d’Unis TV a précisé que sa décision est motivée par un choix de contenu. Le dernier épisode des Newbies a été diffusé mercredi dernier, marquant ainsi la fin de la série. L’équipe d’Unis TV a longuement réfléchi et discuté avec la production (Production du Milieu et Juste pour Rire TV) pour en venir à la conclusion que le sujet s’épuisait. Selon le chef de la production régionale en Atlantique, Guy Boutin, la finale de la deuxième saison complète bien l’histoire, celle de trois humoristes acadiens qui rêvaient de percer au Québec.

«On avait l’impression qu’on avait fait un peu le tour parce que la troisième saison aurait répété en gros ce que les trois gars ont déjà vécu dans les deux premières, donc on avait le sentiment de répétition qui risquait fort d’étirer la sauce inutilement», a expliqué M. Boutin.

Celui-ci précise que c’est mission accomplie pour Les Newbies qui ont réussi à se faire connaître à travers plusieurs régions du pays et à toucher le cœur du public.

Le coauteur et comédien André Roy confie qu’il a ressenti un pincement au cœur en apprenant la fin de cette aventure. Avec les deux autres scénaristes Christian Essiambre et Fred Mallet, ils avaient conçu une finale ouverte dans l’espoir de produire peut-être une troisième saison. À la fin de la deuxième saison, les trois personnages principaux sont en quelque sorte à la croisée des chemins.

«On avait une troisième saison en tête, mais elle n’était pas écrite. Nous avions des idées, on savait où on voulait aller avec ça… On est content quand même, 23 épisodes, ce n’est pas rien. Pour une première expérience, le titre de la série ne pouvait pas mieux être choisi. On était des Newbies dans le fond, on était des débutants. On a appris beaucoup. On est déjà inspiré pour d’autres projets», a affirmé André Roy.

René Savoie des Productions du Milieu s’est dit très fier de cette série qu’ils ont réussi à produire avec un budget plutôt restreint, soit moins de 250 000$ par épisode. La série a mis en vedette un bon nombre d’acteurs de l’Acadie.

Une vie après la série

André Roy et son équipe ne baissent pas les bras et ils travaillent déjà à un nouveau projet télévisuel pour le trio sous une autre forme, toujours en collaboration avec la chaîne Unis TV.

«C’est difficile à prendre parce que comme créateur, on a développé un univers et un imaginaire et on veut aller plus loin que ça. Mais on n’a jamais été reconnu pour avoir qu’une seule idée dans notre vie, donc ça ne va pas arrêter là.»

Guy Boutin a confirmé que des projets avec André Roy, Christian Essiambre et Luc LeBlanc sont en attente de financement.

«André, Christian et Luc ont eu la piqûre avec Les Newbies et ils ont acquis beaucoup d’expérience dans les tournages. Ils ont le goût d’écrire et de créer à nouveau et nous avions vraiment le goût de collaborer avec eux. Nous avons un projet sur la table pour lequel on devrait avoir une réponse pour le financement au cours de l’été.»

Les trois comédiens prennent aussi une pause de leur rendez-vous hebdomadaire sur le web. Ce balado filmé a été suivi par un bon nombre de personnes. Quant à savoir, si le trio entreprendra une véritable carrière sur scène, rien n’est certain, surtout dans le contexte de la pandémie où on ne sait pas quand les salles de spectacle rouvriront.

Les deux saisons des Newbies demeureront en ligne sur le site d’Unis TV jusqu’à la fin de l’été.

Une série dramatique au temps de la Déportation

Les Productions du Milieu travaillent au développement d’un nouveau projet de télésérie avec l’auteure Gracia Couturier (Conséquences) en collaboration avec Radio-Canada. Cette série qui se déroulera pendant la déportation des Acadiens est une adaptation du roman d’Alfred Silver, Eulalie, la déportation comme jamais racontée.

«C’est l’histoire d’une jeune Acadienne (Eulalie) qui vit un triangle amoureux en pleine déportation», a indiqué le producteur René Savoie.

Cette série qui s’intitule pour l’instant Eulalie comprendra deux saisons de six épisodes d’une heure. Ils en sont à l’étape de l’écriture du scénario et si la série va de l’avant, le tournage débuterait à l’automne 2021. Ils envisagent de filmer au Village historique acadien, à Fort Ingall à Cabano et à Kings Landing.