Capitol 360: un nouveau concept de spectacle virtuel

George Belliveau et Monique Poirier se préparent à monter sur la scène du Théâtre Capitol à Moncton dans un nouveau concept de concert virtuel en direct qui permettra aux artistes de voir les spectateurs sur grand écran.

La grande salle du Théâtre Capitol fourmille d’activités; techniciens et artistes travaillent aux derniers préparatifs de ce nouveau concept appelé Capitol 360. Le vidéaste et réalisateur Kevin McIntyre se charge de la captation et de la diffusion en ligne.

«On essaie de créer un peu l’ambiance d’un spectacle. C’est nouveau. Moi je l’ai jamais fait. Les gens qui voudront être là présent avec leur visage pourront allumer leur caméra et feront partie d’une mosaïque avec la foule. Alors il vont avoir le sentiment d’être dans une vraie gang de monde et on va leur demander même d’applaudir», a expliqué Kevin McIntyre.

Pandémie oblige, les artistes et techniciens portent un masque et tous respectent les mesures de distanciation physique dans le théâtre. Monique Poirier avoue que cette nouvelle façon de faire est un peu déstabilisante, mais elle s’adapte.

«Moi ce qui m’a tout le temps animé dans les 20 dernières années, c’est la connexion avec le monde, de sentir la réaction des gens qui sont sur la même longueur d’onde que nous. J’ai vécu une expérience virtuelle  au printemps et je me suis vraiment posé des questions après comme artiste. Mais avec ce nouveau concept, je me dis que ça se rapproche d’un contact avec d’autres.»

L’auteure-compositrice-interprète a bon espoir que cette première expérience pour le Capitol pourrait avoir des suites. Kevin McIntyre précise qu’il s’agit presque d’un laboratoire. Ils ont effectué plusieurs tests afin de s’assurer de la qualité du signal internet qui demeure le plus grand défi.

«Pour un spectacle comme ça, on veut vraiment essayer de donner la meilleure qualité possible donc on a fait plusieurs tests. La musique requiert un plus large spectre de fréquence. »

Ils tenteront aussi de créer des échanges entre les spectateurs et les artistes sur scène.

Accompagnés du musicien François Émond, George Belliveau et Monique Poirier sont installés dos à la salle de spectacle afin de faire face à l’immense écran D.E.L., leur permettant ainsi de voir les visages des spectateurs. La salle historique du Capitol devient donc le décor.

S’ils ont souvent partagé la scène dans différents spectacles collectifs au Pays de la Sagouine ou ailleurs, ce sera une première pour ces deux chanteurs d’offrir un concert complet en duo. Les deux amis et collaborateurs de longue date promettent au public des moments inédits, des succès souvenirs et un survol de leur répertoire respectif, incluant du matériel original et des réinterprétations. Les deux artistes qui ont coécrit plusieurs chansons ensemble partageront avec le public des histoires et des anecdotes.

George Belliveau croit que ce genre de prestations pourrait certainement se poursuivre même au-delà de la pandémie pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer en salle.

«On n’est pas ici nécessairement pour vendre notre show, on est ici pour la salle. Ce serait triste de voir que cette salle-ci ne serait pas utilisée pendant un certain temps. C’est une façon de la tenir en vie.»

Capitol 360 figure aussi parmi les premiers spectacles dans la région qui sont payants. Les gens doivent se procurer des billets pour avoir accès au lien Zoom du concert. Jusqu’à maintenant, environ 200 foyers ont déjà confirmé leur présence, d’après les informations fournies par la direction du Capitol. La première partie sera assurée par Menoncle Jason qui donnera son spectacle depuis la Salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen. Le spectacle débute jeudi à 19h30.