Le Pays de la Sagouine, sans l’Île-aux-Puces

Le Pays de la Sagouine se prépare à rouvrir ses portes pour la saison estivale, mais sans l’Île-aux-Puces ni le souper-théâtre.

Le directeur du site culturel et touristique de Bouctouche, Luc LeBlanc, admet que l’été 2020 sera certainement sans précédent. C’est un dur coup pour le Pays de la Sagouine, mais le contexte actuel de la pandémie a obligé la direction à revoir son fonctionnement. Le site ouvrira ses portes le 2 juillet. Toutes les activités se dérouleront à l’accueil, dans les quelques bâtiments adjacents et sur la terrasse du restaurant l’Ordre du bon temps qui offre une superbe vue sur l’eau et sur l’Île-aux-Puces. Toutefois, les visiteurs ne pourront regarder les petites maisons colorées que de loin puisque l’Île-aux-Puces demeurera fermée au public. Pour des raisons d’ordre budgétaire, la direction a choisi de ne pas la rouvrir.

Luc LeBlanc admet que les choix ont été difficiles. Il précise que le conseil d’administration estime que rebrancher l’île avec l’électricité et l’eau en plus de replacer la passerelle temporaire aurait été irréaliste compte tenu du nombre de visiteurs attendu cet été. Avec un maximum de 50 visiteurs en même temps, le site n’aurait pas fait ses frais.

Le restaurant demeure aussi fermé. La direction envisage d’accueillir un maximum de 200 visiteurs par jour, soit 50 personnes par représentation. Le fonctionnement sera assez différent des autres années. Au lieu de se procurer un laissez-passer donnant accès au site pour toute la journée, les visiteurs devront se procurer un billet (beaucoup moins cher qu’un billet journalier) pour une représentation d’un spectacle.

En entrant sur le site réaménagé, ceux-ci seront accueillis par un animateur, ils pourront visiter la salle des vidéos de la Sagouine et rencontrer Séraphine qui leur parlera de l’Acadie. Par la suite, ils seront invités à se rendre sur la terrasse pour voir un spectacle.

Luc LeBlanc précise que les spectacles seront composés de monologues et de musique. Huit des neuf personnages habituels offriront des prestations. Seul Michel-Archange ne sera pas de la saison 2020 puisqu’il est au Québec. Le public retrouvera les personnages sympathiques du Pays qui livreront des textes écrits par Caroline Bélisle et Geneviève Tremblay.

«On a choisi de faire ça sur la terrasse. Ils l’ont bien préparée, c’est beau. C’est cute. On a une belle vue. On peut quand même pratiquer notre art et offrir aux gens une parcelle de ce qui est le Pays de la Sagouine», a exprimé Luc LeBlanc qui personnifie Citrouille.

Le site qui emploie habituellement 150 personnes durant l’été a dû réduire ses effectifs de plus de la moitié pour n’embaucher que 60 employés.

Malgré tout, le Pays de la Sagouine estime pouvoir passer à travers avec ces mesures, combiné à une aide gouvernementale. Même si le gouvernement provincial vient d’annoncer la réouverture des salles de spectacle pour le 26 juin, le Pays de la Sagouine n’a pas le temps nécessaire pour revoir sa programmation à quelques jours de l’ouverture du site, précise le directeur. Luc LeBlanc souligne toutefois qu’avec ce nouvel assouplissement, le Pays de la Sagouine envisage de produire des spectacles musicaux sur la terrasse.