Luc LeBlanc, de l’humour à la chanson country

Luc LeBlanc ajoute une plume à son chapeau. L’humoriste et comédien se tourne maintenant vers la chanson de style country sur un ton humoristique, que ce soit dans la peau de Citrouille ou d’un nouveau personnage appelé Charlie Horse.

Depuis sa sortie, la chanson Mozus de virus interprétée par Citrouille et la Blé d’Inde Band s’est hissée au sommet du palmarès country des radios communautaires du Nouveau-Brunswick. La période de confinement a poussé l’humoriste a imaginé de nouvelles avenues de création.

«J’avais du temps. J’avais la tête qui bouillonnait, puis on ne pouvait pas faire de spectacle live. Je ne peux pas arrêter de créer. Comme je ne pouvais pas faire d’humour ou de scène, alors que je me suis dit “qu’est-ce que je fais?” Et c’est ça qui est venu», a confié le comédien.

Luc LeBlanc s’est toujours amusé à entrer dans la peau de divers personnages, que ce soit au Pays de la Sagouine ou dans ses spectacles d’humour. Son alter ego Citrouille est aussi comme ça. L’humoriste songeait depuis longtemps à créer une parodie d’un chanteur country. En voyant l’émission Bingo avec Johanne sur les réseaux sociaux où tout le monde s’invente des personnages, il a eu cette idée de Charlie Horse; une sorte de anti-héros qui rêve d’une grande carrière country. Bon vivant à l’accent un peu étrange, Charlie Horse est issu d’un père de Baie Sainte-Anne et d’une mère franco-ontarienne. Après avoir passé plusieurs années en Ontario, il revient chez lui en Acadie afin d’assouvir son rêve d’être un grand artiste de la musique country. Les origines de Charlie Horse sont inspirées par la jeunesse du comédien.

«On était à McKendrick, puis très jeune, on a déménagé à Moncton et ensuite à Hamilton. Quand je suis revenu à McKendrick, tout le monde me demandait: c’est quoi cet accent-là? J’ai essayé de créer un personnage qui a cet accent-là.»

Avec son groupe Les Saddlebag Boys, il lance un premier single d’un album en développement soit la pièce Merry go round. L’humour est au rendez-vous. Même s’il ne se prend pas trop au sérieux, il tient à livrer un bon produit.

«Je suis un personnage qui chante. Éventuellement, j’aimerais faire un spectacle en musique de Citrouille avec des invités spéciaux et Charlie Horse serait un de ceux-là.»

Selon le personnage, son groupe de musiciens change de nom. Composé de Mario Robichaud, Jean-Louis Paulin et Brian Poirier, il prend la forme de la Blé d’inde Band ou des Saddlebag Boys. L’humoriste est un grand amateur de musique country.

«Je suis même un amateur de western. À McKendrick, je passais mon temps chez mes grands-parents il y avait toujours de la musique country. Au Pays de la Sagouine, je suis un fan des gars comme Hert LeBlanc, Daniel Goguen et Daniel Léger.»

Luc LeBlanc a composé une vingtaine de chansons et rêve d’enregistrer un album. La prochaine pièce sur laquelle il travaille en sera une de Citrouille. Ce sont des petites chansons comiques, souligne l’artiste qui apprécie l’univers de chanteurs comme Marc à Paul à Jos qui ne se prennent pas trop au sérieux.

Luc LeBlanc écrit aussi pour d’autres chanteurs. Il a composé une chanson pour le prochain album de Daniel Léger, ainsi que des pièces pour Michel-Archange, Monique Poirier, Hert LeBlanc et Réal LeBlanc.