Le Chœur virtuel de l’Acadie offre une prestation éclatante

Après plusieurs semaines de travail, la nouvelle vidéo du Chœur virtuel de l’Acadie est lancée. Pour cette deuxième prestation, le chœur a choisi une œuvre incontournable du répertoire acadien, Les Aboiteaux de Calixte Duguay. Un total de 203 choristes et de neuf musiciens ont collaboré à cette pièce.

Dans de nouveaux arrangements signés Calixte Duguay, cette réinterprétation des Aboiteaux en met plein la vue et les oreilles. Les concepteurs du projet Marc-André Pelletier et Chantal Doiron-Pelletier d’Edmundston sont allés encore plus loin dans l’exercice, tant sur le plan musical et vocal que visuel. En entrevue le jour du lancement, Marc-André Pelletier a confié qu’ils ont appris beaucoup depuis la première vidéo. Sur la chanson Partons la mer est belle, la chorale avait un seul accompagnateur. Cette fois, ce sont neuf musiciens qui jouent la musique qui se poursuit jusqu’au générique final.

«Dans ces neuf musiciens, il y en a qui ont fait neuf pistes. En gros ce qu’on entend, c’est comme si on avait 21 musiciens.»

Coeur Virtuel de l’Acadie – Les Aboiteaux – Gracieuseté

Calixte Duguay qui avait créé une version symphonique de cette chanson a orchestré à nouveau la pièce pour la chorale.

«On pourrait dire pratiquement que cette version a été arrangée exclusivement pour le chœur.»

L’auteur-compositeur-interprète fait une apparition dans la vidéo. Des chanteurs comme Sandra Le Couteur, Christianne Bélanger, Mélanie LeBlanc, Pierre McGraw, Justin A. Guignard, Lisa Roy et Monique Richard sont aussi de ce grand projet vocal.

«On est fier. La première fois que je l’ai vu, j’avais les frissons. On avait les larmes aux yeux de voir comment c’est beau. On n’aurait pas pu demander mieux. Partons la mer est belle, ce n’était pas une chanson qui est très difficile à chanter tandis que Les Aboiteaux, c’est à un autre niveau. Tout est vraiment plus difficile à chanter. On croyait à un moment donné que ça allait être un peu trop difficile pour les choristes. Il y en a là-dedans qui n’ont jamais chanté en chorale ou en partie et ils ont été capables de relever ce défi avec brio.»

Daniel Bérubé a réalisé le montage audio, Martin Lizée le mixage des instruments, tandis que François Gouin a créé le montage visuel. Depuis la création du Chœur virtuel de l’Acadie, les responsables ont été approchés par d’autres ensembles qui veulent aussi démarrer des projets semblables. Marc-André Pelletier confie que l’aspect rassembleur du projet le rend très fier. Le couple reçoit des appels de partout.

«Il y a même des musiciens qui ont su que Calixte Duguay le faisait et ils sont venus à nous pour participer. Ça fait chaud au cœur.»

Ils ont l’intention de poursuivre l’aventure. Après avoir produit une première vidéo de façon bénévole, puis mené une campagne de sociofinancement, les responsables ont soumis une demande de subvention afin de créer d’autres chansons du répertoire acadien.

«Si on peut recevoir des subventions, c’est certain qu’on n’arrêtera pas là. On va continuer.»

La vidéo des Aboiteaux peut être vue sur la page Facebook du Chœur virtuel de l’Acadie à compter de 20h, ce jeudi (25 juin).