Le Festival Acadie Rock élargit ses horizons

Malgré le contexte extraordinaire, les organisateurs du 9e Festival Acadie Rock dressent un bilan positif de l’événement. Plus de 90 artistes de l’Acadie du Canada atlantique, de la Louisiane, du Québec et des Îles Saint-Pierre et Miquelon se sont produits dans le cadre de ces festivités principalement virtuelles, du 12 au 18 août.

«On est très content. La réponse a été phénoménale de la part des gens. On n’a pas les chiffres encore, mais pour donner un exemple, le Bingo avec Johanne, je pense qu’il y avait 700 personnes qui le regardaient en même temps, ce qui est quand même assez phénoménal pour un show de clôture», a déclaré le directeur du Festival Acadie Rock, Éric Cormier.

Le Festival qui s’est terminé mardi avec le populaire Bingo avec Johanne (Benoit Morier) en compagnie de sa complice Bélinda (Lisa LeBlanc) a dépassé les attentes des organisateurs. Certains spectacles ont attiré plus de 1000 visionnements non seulement de la grande région de Moncton, mais d’autres régions du pays et de l’international, permettant ainsi au festival de dépasser ses horizons habituels.

«On s’aventurait quand même dans l’inconnu, donc c’est certain qu’il y avait de l’inquiétude. On était quand même en pleine pandémie, il fallait se réinventer. On ne savait pas trop à quoi s’attendre même si la programmation proposait des choses intéressantes pour le public. Chaque année, on est habitué de monter une scène dans un stationnement et là on est rendu virtuel. On est très fier de la réaction en fin de compte.»

Un total de 17 événements a été présenté pendant le festival, dont la production télévisuelle Acadie Road: un road trip musical et poétique qui a été un des moments forts des festivités. Le directeur général est fier aussi d’avoir réussi à maintenir un esprit d’équipe malgré la pandémie. En incluant les travailleurs culturels et les artistes, ce sont 150 personnes qui ont travaillé pendant le festival.

Malgré ce succès, Éric Cormier admet que les activités devant public lui ont manqué, mais la direction du festival a décidé de se tourner vers le virtuel afin de s’assurer de tenir l’événement en cas d’une nouvelle éclosion du virus.

«Je suis d’avis que l’édition 2020 du Festival Acadie Rock a été un très grand succès et qu’elle restera pour longtemps dans l’imaginaire collectif comme l’un des moments marquants de l’année 2020. Cette édition a été présentée sous l’égide de la solidarité, marquée par la passion d’une équipe complètement dédiée et par la détermination d’une belle gang d’artistes, amoureux de l’Acadie et désireux que le projet réussisse afin de permettre à l’Acadie de briller», a ajouté le directeur du festival.

Fidèle à ses habitudes, le festival a tendu la main à d’autres organisations. Ainsi on a pu voir, entre autres, la finale d’Accros de la chanson, la soirée Prélude et le Frye Jam, des expositions, du cinéma, du théâtre ainsi que l’inauguration du parc Gérald-Leblanc par la Ville de Moncton.

La plupart des événements resteront visibles sur la page Facebook du Festival Acadie Rock jusqu’au 28 août.