Chloé Breault prête sa voix aux Accros de la chanson

Accros de la chanson a été plus qu’un concours pour Chloé Breault qui en tiré de belles leçons de vie. Celle qui devient la porte-parole de l’événement se réjouit d’accompagner la relève musicale francophone de la province.

Le président de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB), Simon Thériault, a dévoilé, mardi, les grandes lignes de la programmation du 17e concours Accros de la chanson lors d’une conférence de presse virtuelle. Selon lui, cette activité provinciale démontre qu’il est possible de faire de la musique actuelle en français.

Pour accompagner les participants tout au long du processus, la fédération a choisi Chloé Breault, une ancienne lauréate du concours.

«Je suis tellement excitée et émotive. J’ai des petits papillons dans le ventre. On dirait que j’y crois pas que c’est moi la porte-parole. Accros a été tellement important dans ma carrière», a exprimé Chloé Breault.

L’auteure-compositrice-interprète de Bertrand a raconté comment Accros de la chanson a changé sa vie. C’est sa professeure de musique Isabelle Thériault qui l’avait encouragée à s’inscrire à l’époque. Au départ, elle n’était pas très attirée par les concours de musique.

«Je n’étais pas une fan de ça, mais j’avais confiance dans ma prof de musique. C’est pour ça que je me suis lancée dans cette aventure-là. J’ai vite réalisé que c’était le fun. Ça filait pas comme un concours. Je me suis fait des amis incroyables à qui je parle encore aujourd’hui. J’ai reçu des outils que je me sers encore chaque jour. Accros ç’a été vraiment plus qu’un concours pour moi. Ç’a été des belles leçons de vie. C’est là que j’ai réalisé que je voulais faire de la musique pour vivre», a raconté Chloé Breault.

Sept ans plus tard, celle qui a fait des études en musique et qui s’apprête à lancer un premier album complet revient comme porte-parole; une invitation qu’elle qualifie de presque incroyable.

«C’est super excitant. Je suis super reconnaissante que les responsables d’Accros de la chanson me fassent confiance pour être porte-parole cette année. J’ai hâte d’encadrer ces jeunes-là, de partager mon vécu avec eux et de les voir grandir comme moi j’ai grandi pendant cette expérience-là.»

Les prochaines étapes

Les inscriptions déjà commencées pour le concours se poursuivent jusqu’au 14 octobre. Tous les jeunes de 14 à 18 ans qui composent et écrivent des chansons sont invités à s’inscrire auprès de leur représentant de la FJFNB de leur école.

Cette année, les auditions se tiendront dans un format différent puisqu’elles auront lieu par région du 24 octobre au 14 novembre, soit à Miramichi, Dieppe, Kedgwick et Caraquet. La demi-finale aura lieu dans le nord-ouest de la province le 13 février 2021. Trois artistes solos et trois groupes seront alors choisis par un jury pour passer en finale. En mars, les finalistes travailleront à l’enregistrement de leur album au studio La Classe à Memramcook qui sera réalisé par Sébastien Michaud. Le lancement du disque se tiendra pendant les Éloizes à Petit-Rocher du 28 avril au 1er mai 2021. La finale d’Accros de la chanson aura lieu au prochain Festival Acadie Rock à Moncton à la mi-août.