Les Hôtesses d’Hilaire et P’tit Belliveau récompensés à l’ADISQ

Les Hôtesses d’Hilaire et P’tit Belliveau ont remporté des Félix au Gala de l’industrie de l’ADISQ. Des récompenses qui réjouissent les artistes.

Les prix de l’industrie de l’ADISQ ont été remis, lundi, au cours d’une cérémonie à Montréal sans public, diffusée sur le web. Vingt prix ont été décernés à des artisans du monde musical. Les créateurs de l’opéra rock et du spectacle Viens avec moi, Les Hôtesses d’Hilaire, Pierre-Guy Blanchard et Benoit Bouchard, ont été récompensés dans la catégorie du script de l’année. Il s’agit de leur premier Félix en carrière.

«J’étais surpris. C’est un prix qui vient de l’industrie et je trouve ça quand même drôle que l’industrie nous remette un prix pour un spectacle qui rit un peu de l’industrie. À première vue, ç’a un rapport avec les télé-réalités, mais il y a plusieurs couches dans l’opéra rock sur l’instrumentalisation de l’Acadie dans les télé-réalités, la vanité, le vedettariat et on rit des Hôtesses d’Hilaire et surtout de moi. Je pense que c’est un rire universel un peu pointé sur tout le monde», a déclaré Serge Brideau en entrevue au lendemain du Gala de l’industrie.

Il s’est dit très flatté de cette reconnaissance.

«On ne fait pas ça pour des prix, mais quand on en reçoit, ça donne une belle visibilité et ça facilite le travail de notre gérante Carole Chouinard. Ça épaissit notre c.v. artistique… Avoir eu un Félix dans notre vie c’est le fun!»

Jonah Guimond, alias P’tit Belliveau, qui a coréalisé son premier album Greatest Hits Vol.1 avec Emmanuel Ethier, a été couronné du prix de la réalisation de l’année. L’auteur-compositeur-interprète de la Baie Sainte-Marie qui habite à Moncton en est à ses premières nominations à l’ADISQ. Il avoue même qu’il ne connaissait pas trop l’ADISQ avant cette année. Il voit cette reconnaissance comme un beau tremplin.

«C’est great. Pour être honnête, c’était un des prix que je voulais le plus gagner la réalisation parce que c’est peut-être un côté de l’album dont je suis le plus fier et c’est de quoi que j’aime beaucoup la réalisation. C’est de quoi que j’aimerais peut-être faire plus dans le futur donc d’avoir cette reconnaissance, c’est vraiment le fun», a exprimé celui qui est aussi en nomination pour deux autres prix à venir (album alternatif et révélation de l’année).

C’est une très bonne année pour les artistes de l’Acadie à l’ADISQ. Au fil des années, les artistes acadiens ont été finalistes à plusieurs reprises au Gala, mais très peu d’entre eux sont repartis avec des statuettes. Lisa LeBlanc et Radio Radio sont les deux derniers à avoir remporté un Félix en 2012.

D’autres Félix seront annoncés cette semaine au cours de deux galas présentés le 28 octobre et le 1er novembre. Tout comme P’tit Belliveau, les Hôtesses d’Hilaire sont finalistes pour deux autres prix. Les Hay Babies et Salebarbes figurent aussi parmi les finalistes. Robin Joël Cool qui est l’un des créateurs de la bande sonore de la télésérie acadienne Conséquences est aussi en lice pour un Félix. Rappelons que les Hay Babies et P’tit Belliveau offriront des prestations au Premier Gala, mercredi soir, pendant lequel 21 Félix seront décernés, dont ceux de l’enregistrement de réinterprétation, de l’album alternatif, du choix de la critique et de l’album traditionnel. Quatre catégories dans lesquelles on retrouve des artistes acadiens en nomination.